La campagne électorale est lancée

Par Xavier Demers
La campagne électorale est lancée
Au moment de mettre sous presse, sept candidats avaient indiqué leur intention de se présenter à la prochaine élection provinciale. (Photo : (Photo: L'Avenir et des Rivières - archives))

ÉLECTIONS. Les citoyens seront invités aux urnes le 3 octobre prochain dans le cadre des élections provinciales. La campagne électorale a officiellement été déclenchée dimanche dernier.

Dans Brome-Missisquoi, sept candidats ont confirmé leur intention de briguer les suffrages.

La députée sortante, Isabelle Charest, tente de se faire réélire sous la bannière de la Coalition Avenir Québec. L’ancienne olympienne avait été la première députée d’une autre formation politique que le Parti libéral à représenter la circonscription depuis 1980, quand Pierre Paradis avait été élu lors d’une partielle.

Du côté des libéraux, c’est l’ancien militaire Claude Vadeboncoeur qui est sur les rangs. Il s’agit d’un premier saut en politique pour le résident de Sutton.

Alexandre Legault est pour sa part de retour pour Québec solidaire. Il s’était présenté lors des élections de 2018 dans Brome-Missisquoi.

Le Parti québécois fait confiance à Guillaume Paquet, un organisateur politique de longue date autant du côté des péquistes que du Bloc québécois au fédéral.

Le Parti conservateur a nommé Stéphanie Prévost, une Farnhamienne issue du domaine de la santé, comme candidate de la formation politique qui n’avait pas présenté de candidat dans Brome-Missisquoi à la dernière élection provinciale.

Les verts miseront sur Caitlin Moynan, une enseignante spécialisée.

Le parti Démocratie directe présente aussi un candidat, Pierre Fontaine.

RÉSULTATS EN 2018

Lors de la dernière élection provinciale, la CAQ avait mis la main sur la circonscription avec une majorité de plus de 8 000 voix.

Isabelle Charest avait eu le dessus avec 44,4 %.

La libérale Ingrid Marini avait terminé deuxième avec 24,2 %.

De son côté, Alexandre Legault de Québec solidaire avait récolté 17,3 % des suffrages.

La péquiste Andréanne Larouche, devenue députée fédérale bloquiste dans Shefford en 2019, avait pour sa part reçu 10,7 %.

La candidate du Parti vert, Elisabeth Dionne, (2,4 %), Manon Gamache de Citoyens au pouvoir (0,6 %) et Marc Alarie de Voie du peuple (0,5 %) étaient également en lice.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires