La vaccination du raton laveur suspendue

Par meganchampagne
La vaccination du raton laveur suspendue
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs lance tout de même un appel à la vigilance pour éviter la propagation de la rage du raton laveur dans la région. (Photo : Le Canada Français - Archives)

FAUNE. En raison d’une nette amélioration de la situation de la rage du raton laveur depuis les dernières années, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a pris la décision, pour une deuxième année consécutive, de ne pas effectuer d’opération d’épandage d’appâts vaccinaux en Montérégie. Les opérations de surveillance réhaussée sont toutefois maintenues. 

Bien que le risque du retour de la rage du raton laveur au Québec soit en nette diminution depuis 2015, la Montérégie et l’Estrie continuent cependant d’être considérées comme des régions à risque de réintroduction en raison de leur proximité avec les cas détectés aux États-Unis chaque année. Les opérations de surveillance rehaussée constituent une mesure efficace et suffisante dans la poursuite de la lutte contre la rage du raton laveur à travers la province.

Afin d’assurer une surveillance adéquate et de détecter rapidement tout cas de rage, les signalements de la population demeurent le meilleur moyen pour repérer les animaux sauvages atteints.

Les citoyens sont donc invités à signaler les ratons laveurs, les mouffettes et les renards morts ou qui semblent désorientés, blessés, anormalement agressifs ou paralysés en appelant au 1 877 346-6763 ou en remplissant un formulaire en ligne à partir du site Web quebec.ca/rageduratonlaveur.

Vigilance

La rage est une maladie contagieuse et mortelle touchant tous les mammifères. Elle peut se transmettre d’un animal infecté à un humain. Outre la rage du raton laveur, d’autres variants de la maladie circulent au Québec, notamment chez les chauves-souris et, dans le nord du Québec, les renards. La prudence est donc de mise en tout temps et avec toutes espèces de mammifères.

Le ministère lance un appel à la vigilance et rappelle quelques comportements sécuritaires à adopter pour éviter la propagation. D’entrée de jeu, il est important de ne jamais approcher un animal inconnu, qu’il soit sauvage ou domestique, même s’il a l’air inoffensif. Si vous avez été mordu ou griffé par un animal, ou que vous avez été en contact avec sa salive, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon pendant dix minutes même si elle est en apparence mineure. Communiquez rapidement avec Info-Santé au 811 afin d’obtenir un suivi médical adéquat.

Prévention

Il est aussi primordial de prendre certaines mesures afin de ne pas attirer d’animaux sauvages sur une propriété privée, comme ranger ses poubelles extérieures hors de la portée des animaux et éviter de nourrir les animaux domestiques à l’extérieur.

Pour ce qui est des propriétaires d’animaux domestiques, il est important de consulter un médecin vétérinaire pour les faire vacciner contre la rage. Il faut aussi prendre un rendez-vous lorsque l’animal a été en contact avec une espèce sauvage susceptible de transmettre la maladie.

Déplacement

Québec tient par ailleurs à souligner que la vigilance est aussi de mise quant aux déplacements, volontaires ou non, d’animaux qui peuvent être porteurs de la rage, dont les ratons laveurs. Ce geste risquerait de propager des maladies dans d’autres territoires.

Ce rappel est lancé à toute la population, mais plus particulièrement aux personnes travaillant dans le domaine du transport et du déchargement de marchandises en provenance d’autres provinces ou pays, afin que tout animal sauvage retrouvé à bord d’un véhicule soit signalé

Interventions

Le Québec collabore avec les États américains et les provinces voisines dans l’optique d’éliminer la rage du raton laveur du nord-est de l’Amérique du Nord. Le Plan de lutte est d’ailleurs en vigueur depuis 2006, suivant la détection du premier cas dans la province.

S’il y a détection d’un cas de rage du raton laveur au Québec ou à la frontière de la province, le déploiement d’un plan d’intervention d’urgence est prévu, ce qui permet de réagir rapidement afin de circonscrire et de limiter la propagation de maladie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires