Le nom de Lucien Laliberté accolé aux terrains de tennis de l’école JJB

Le nom de Lucien Laliberté accolé aux terrains de tennis de l’école JJB

Lucien Laliberté a été honoré pour ses 27 années d'implication à l'école secondaire Jean-Jacques-Bertrand.

Crédit photo : gracieuseté – François Audette

ÉDUCATION. Après le terrain de football Ross Lemke, le parc Roch Bourbonnais et la salle de spectacles Denise Bourbeau-Ménard, c’est maintenant au tour des terrains de tennis de l’école  secondaire Jean-Jacques-Bertrand (JJB) de se voir accoler le nom d’une personnalité du milieu de l’éducation de Farnham.

Les courts de tennis seront désormais désignés sous l’appellation «terrains Lucien Laliberté». Un bel hommage pour celui qui a œuvré à l’école JJB pendant 27 ans à titre de conseiller en orientation, de directeur adjoint et de directeur.

Le changement de nom a été rendu public, le 24 novembre dernier, dans le cadre du souper-conférence annuel de la Fondation Jean-Jacques-Bertrand.

Activités portes ouvertes

Les écoles secondaires Massey-Vanier, Mgr-Desranleau, Jean-Jacques-Bertrand, Wilfrid-Léger, Haute-Ville, L’Envolée et J.-H.-Leclerc ont attiré quelque 4 000 visiteurs, en octobre dernier, à l’occasion d’une série de soirées portes ouvertes.

Les participants en ont profité pour se familiariser avec la nouvelle offre de services de ces écoles en prévision de la rentrée scolaire 2019-2020. Au fil des ans, chaque établissement s’est donné des couleurs distinctes et propose aux étudiants des activités sportives ou artistiques distinctes qui lui sont propres.

Cour d’école Orée-des-Cantons

Excavation Dominic Carey, de Sutton, a décroché un contrat de 265 702 $ pour la phase 3 du projet d’aménagement de la cour d’école Orée-des-Cantons – pavillon Saint-Bernardin. Le coût total du projet s’élève à 435 000 $

Val-des-Cerfs devra cependant assumer les coûts excédentaires de 150 000 $ liés à la décontamination d’une partie du site devant accueillir le futur terrain de soccer.

«La présence d’hydrocarbures à cet endroit nous oblige à excaver et à remplacer la terre contaminée. Ces travaux n’étaient pas prévus au contrat et sont aux frais de la commission scolaire», signale le directeur général, Éric Racine.

Commissaires parents

Val-des-Cerfs a procédé à l’assermentation des commissaires parents, mardi dernier, dans le cadre de son assemblée publique mensuelle.

Suzie Lambert (représentante du secondaire), Charles Leblond (représentant du primaire), Pascal Lavigne (représentant du comité de parents) et Mélanie Huard (représentante du comité consultatif des services aux élèves handicapés et en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage) siégeront aux côtés des douze commissaires élus par la population tout au long de l’année scolaire 2018-2019.