Les mises en chantier de multiplex ont triplé en deux ans sur le territoire de Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les mises en chantier de multiplex ont triplé en deux ans sur le territoire de Farnham
Le parc immobilier de Farnham s’est enrichi de 30 immeubles locatifs de quatre logements et plus en 2021. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

HABITATION. À Farnham, la construction de multiplex n’a jamais été aussi populaire alors que les mises en chantier de triplex déclinent après deux années record. Il s’est également construit moins de maisons unifamiliales au cours des douze derniers mois.

La Municipalité a émis 76 permis l’an dernier à des fins de construction résidentielle comparativement à 98 en 2020 et à 78 en 2019. On signale la mise en chantier de 38 maisons unifamiliales (-20), de trois duplex (+3), de cinq triplex (-15) et de trente multiplex (+10).

Les mises en chantier de triplex ont diminué de façon importante en 2021 alors que la Ville avait délivré 20 permis pour ce type de bâtiment l’année précédente et 23 autres deux ans plus tôt. En contrepartie, l’implantation d’immeubles multifamiliaux de quatre logements et plus a carrément triplé en deux ans (30 en 2021 contre 20 en 2020 et 11 en 2019).

«Les permis émis l’année dernière pour des multiplex ont entraîné la création de 220 logements comparativement à 104 en 2020 et à 54 en 2019. On remarque aussi que la densité des bâtiments construits au cours des douze derniers mois est aussi plus élevée que les années précédentes», signale un responsable du service de planification et d’aménagement du territoire.

Hausse des investissements

La valeur cumulative des nouvelles constructions résidentielles a par ailleurs bondi au cours de la dernière année (42,9 M$ en 2021 contre 32,4 M$ en 2020) et a plus que doublé sur une période de deux ans (42,9 M$ en 2021 contre 18,6 M$ en 2019).

Les autorités municipales attribuent la hausse des investissements dans le secteur résidentiel à l’augmentation importante du coût des matériaux de construction en 2021. On peut penser que la multiplication des multiplex sur le territoire de Farnham y est aussi pour quelque chose.

Moins de rénovations

Le nombre de permis accordés par la Ville à des fins de rénovation résidentielle a également baissé l’an dernier (161 en 2021 contre 203 en 2020 et 203 en 2019).

La valeur cumulative des travaux de rénovation résidentielle demeure malgré tout similaire à celle des deux années précédentes (3 M$ en 2021 contre 2,9 M$ en 2020 et 3 M$ en 2019).

«La baisse du nombre de permis délivrés dans cette catégorie peut être expliquée par le fait que les matériaux étaient très onéreux en 2021 et que certains propriétaires peuvent avoir pris la décision de reporter leur projet de rénovation ou d’agrandissement», peut-on lire dans le rapport annuel déposé le mois dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires