MMA: Transports Canada en mode analyse

MMA: Transports Canada en mode analyse
Des employés de Transports Canada

Transports Canada confirme être l’organisation qui prélevaient des échantillons, jeudi dernier, le contenu des wagons-citernes de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) immobilisés sur un chemin de fer à Farnham, près de la base militaire.

«Transports Canada a obtenu un mandat et est à réunir des preuves afin de déterminer si les règles et règlements prévus par la Loi sur la sécurité ferroviaire et la Loi sur le transport des marchandises dangereuses ont été respectées», précise Marie-Anyk Côté, porte-parole de Transports Canada.

Cette dernière souligne que des poursuites criminelles pourraient être intentées contre MMA advenant le non-respect de ces règles et règlements.  

Transports Canada collabore à l’enquête menée par le Bureau de la sécurité des Transports (BST) en lien avec le déraillement meurtrier de Lac-Mégantic. «Un observateur du ministre est également sur place afin de lui rendre compte de l’état d’avancement de l’enquête du BST», poursuit Mme Côté.

En vertu de cette enquête, la porte-parole de Transports Canada n’est pas en mesure de commenter davantage la prise d’échantillons effectuée la semaine dernière sur les wagons-citernes de la MMA.

Rappelons que jeudi dernier, en marge de la perquisition menée par la SQ aux locaux de MMA, sis sur la rue Victoria, des individus, vêtus d’une combinaison et d’un masque, prélevaient des échantillons des wagons-citernes.

La matière échantillonnée, du pétrole brut selon le placard apposé sur les wagons, était ensuite disposée dans des contenants métalliques rouges sur lesquels un scellé légal était apposé. La SQ et le BST avaient alors indiqué ne pas être reliés à ces expertises.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires