Pas de conflit en vue à la caserne de Farnham

Pas de conflit en vue à la caserne de Farnham
Aucun conflit de travail n'est en vu à la caserne de Farnham

TRAVAIL. Sans contrat de travail depuis le 31 décembre dernier, les pompiers de Farnham ont récemment reçu une offre de leur employeur. Si l’entente n’a toujours pas été ratifiée, le syndicat écarte un possible conflit de travail.

Les négociations entre le syndicat des pompiers de Farnham, une branche locale affiliée au Syndicat des pompiers du Québec (SPQ), et la Ville de Farnham battent leur plein.

«On a eu les offres de la Ville. Je ne vois pas de conflit à l’horizon», laisse savoir Sylvain Piteau, conseiller syndical au Syndicat des pompiers du Québec, responsable de la section Farnham. Ce dernier est confiant qu’une entente soit ratifiée dans de bons délais, mais il ne crie pas victoire «tant que ce n’est pas fait [signé]».

Si les récents conflits à la caserne de la rue Principale à Farnham ont fait les manchettes ces deux dernières années, M. Piteau tient à rappeler que les pompiers restent professionnels. «Malgré le fait qu’ils ont perdu un gars et qu’il y a eu des problèmes à la caserne, ils ont à cœur de bien servir la population de Farnham. Ils ont à cœur la sécurité», ajoute Sylvain Piteau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires