Patrick Melchior à la défense du développement local

Patrick Melchior à la défense du développement local
Patrick Melchior

ÉLECTIONS. Selon le candidat bloquiste de Brome-Missisquoi, Patrick Melchior, la production locale est la clé de la survie d’une communauté.

Par Charles-Antoine Rondeau

«Si on investissait davantage dans la production locale, toutes les communautés s’en sortiraient. C’est grâce à la mouvance économique locale et aux achats locaux qu’une communauté se maintient», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse à Eastman, le 11 septembre.

M. Melchior déplore entre autres la fermeture de plusieurs usines de la région au cours des dernières années.

«Depuis des décennies, énormément d’usines ont dû fermer leurs portes. Même si les propriétaires de certaines d’entre elles sont ailleurs, ils font quand même rouler l’économie locale. Il faut travailler pour que les usines implantées ici y restent.»

Pour le candidat, le taux d’importation de produits étrangers est aussi préoccupant. «Une grande partie des petits fruits que l’on retrouve dans nos épiceries proviennent d’ailleurs qu’au Québec. C’est un non-sens, puisqu’on en produit ici et que le transport produit beaucoup de pollution», lance-t-il.

Le citoyen de Farnham insiste aussi sur le fait que la gestion de l’offre est importante. «On n’est pas contre le libre-échange, mais si on ouvre ce dernier à plein et qu’on laisse tomber la gestion de l’offre, ça pourrait amputer le PIB canadien de 3 milliards de dollars.»

Il ajoute que la création de tables de concertation serait un bon moyen de faire avancer les choses.

«Dans une bonne famille, on s’assoit autour d’une table et on trouve des solutions. Il faut investir des sous, mais avant de penser à l’argent, il faut que les petites et les plus grandes entreprises se rallient et que l’on trouve des idées», souligne-t-il.

Patrick Melchior compte réussir à faire réfléchir le gouvernement, qui devrait, selon lui, subventionner les entreprises locales.

«J’espère qu’on fasse entendre raison au gouvernement. C’est un non-sens qu’il n’y ait pas de parti qui se préoccupe sérieusement de la production locale, puisqu’on en retire seulement des bénéfices. C’est important pour le Bloc québécois et c’est un des principaux dossiers que je souhaite voir progresser», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires