Quatre municipalités d’ici adhèrent au projet-pilote Cœurs villageois

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Quatre municipalités d’ici adhèrent au projet-pilote Cœurs villageois
Les villages participants possèdent des atouts naturels et culturels qui valent le déplacement.

PROJET MOBILISATEUR. Tourisme Cantons-de-l’Est (Tourisme CE) s’aventure hors des sentiers battus avec la mise sur pied de Cœurs villageois, un nouveau circuit destiné à mettre en valeur les atouts naturels, patrimoniaux et culturels de treize villes et villages de la région.

«Cette démarche vise à outiller les municipalités afin qu’elles puissent développer leurs atouts qui en font d’excellents milieux de vie et augmenter leur attractivité touristique tout en conservant leur personnalité et leurs caractéristiques propres», indique Alain Larouche, directeur général de Tourisme CE.

Tourisme CE réalisera son projet-pilote dès cette année avec la collaboration de Bromont, Dunham, Sutton, Waterloo et neuf autres municipalités des Cantons-de-l’Est. Un déploiement à plus grande échelle devrait suivre en 2016. Le coût d’inscription pour les municipalités participantes est de 3 000 $ et donne notamment droit à une trentaine d’heures d’accompagnement professionnel (coaching).

«Les villes et villages retenus pour le projet-pilote possèdent au départ des atouts qui valent le déplacement. La volonté politique des municipalités participantes, l’adhésion de la population et la présence d’investisseurs potentiels sont autant d’autres éléments susceptibles de garantir le succès de cette démarche qui profitera aussi bien aux visiteurs qu’aux résidents locaux», indique Denis Beauchamp, coordonnateur  tourisme et culture au CLD de Brome-Missisquoi.

Il convient de rappeler que Cœurs villageois occupe une place de choix dans le plan stratégique de développement 2012-2020 de Tourisme CE. L’organisme fonde de grands espoirs sur ce projet novateur et entend en faire un produit distinctif, qui n’existe nulle part ailleurs au Québec. Pas moins de 300 000 $ seront consacrées à la mise en oeuvre du programme.

La démarche des Cœurs villageois diffère de celle de Fondation Rues Principales qui travaille au développement durable et à la revitalisation des villes ou  de celle de la Fédération des Villages-relais du Québec qui s’assure d’offrir des services et un accueil de qualité aux usagers de la route. 

«Tourisme Cantons-de-l’Est est par ailleurs conscient de l’attractivité de plusieurs centres-villes de la région et n’a aucunement l’intention de les laisser de côté.  Une démarche sur mesure leur sera proposée dans les prochaines années», ajoute M. Larouche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires