Relais: objectif de 85 000 $ à Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert

Le Relais pour la vie, principale activité de financement de la Société canadienne du cancer, est maintenant présenté dans près de 500 communautés à travers le pays. En 2012, ce grand rassemblement a permis d’amasser 51 M $ grâce au soutien de la population de Farnham et de partout au Canada.

À Farnham, les six premières éditions du Relais ont permis de recueillir près de 480 000 $ et la septième édition, présentée le 24 mai prochain, permettra de franchir le cap symbolique du demi-million $. L’objectif de l’édition 2013 a été fixé à 85 000 $.

Cette année, les organisateurs souhaitent recruter 35 équipes de dix personnes qui sillonneront le parc Rock-Bourbonnais pendant douze heures consécutives. Quelque 280 marcheurs, regroupés au sein de 29 équipes, avaient relevé le défi l’an dernier.

«Treize équipes ont déjà confirmé leur présence et les inscriptions se poursuivent», signale la responsable du recrutement, Lucie Longpré.

L’importance du Relais

Les profits du Relais pour la vie permettent de soutenir la recherche sur le cancer, de multiplier les efforts de prévention et d’offrir du soutien aux gens touchés par ce fléau. L’argent permet notamment de fournir des prothèses mammaires et capillaires (cheveux naturels) aux femmes atteintes de cancer. Le centre régional de prêt d’équipement le plus près est situé à l’hôtel de ville de Cowansville.

«La recherche coûte énormément cher, mais c’est primordial. De plus en plus de gens survivent au cancer et reprennent le flambeau, grâce en bonne partie aux avancées de la recherche», indique le maire de Farnham, Josef Hüsler, qui se joint aux marcheurs depuis six ans, aux côtés des autres élus et employés municipaux. Ce dernier agit également comme ambassadeur du Relais cette année.

Caroline Dezainde, agente de développement à la Société canadienne du cancer pour la région Richelieu-Yamaska, abonde dans le même sens.

«Grâce à l’appui du grand public, le taux de mortalité par cancer est en baisse. On évalue à près de 100 000 le nombre de vies qui ont pu être sauvées au Canada entre 1988 et 2007 grâce à la recherche. Mais, il ne faut pas lâcher, car le nombre de nouveaux cas de cancer devrait augmenter d’environ 60 % au cours des vingt prochaines années en raison du vieillissement et de l’accroissement de la population», indique Mme Dezainde.

Une lueur d’espoir

Christian van Gennip, PDG de l’entreprise Armoires Cuisines Action et président d’honneur de la septième édition du Relais pour la vie de Farnham, rappelle que la Société canadienne du cancer mène son combat pour la vie depuis maintenant 75 ans et a toujours sa raison d’être en 2013.

«Le cancer, ça touche tout le monde. On a tous un parent, un ami, un collègue de travail qui a été victime du cancer», prend soin de rappeler le fabricant d’armoires de Sainte-Sabine.

Ce dernier connaît bien le Relais pour la vie de Farnham pour y avoir participé à plusieurs reprises, aux côtés de sa conjointe, des membres de sa famille et de ses employés.

«Chaque année, notre entreprise met sur pied une équipe de marcheurs. C’est important pour nous!», poursuit M.van Gennip.

Serge Falcon, du comité organisateur, peut lui aussi témoigner de l’importance du Relais pour la vie.

«J’ai moi-même combattu un cancer et je peux vous dire que les retombées de la recherche n’ont pas de prix. Les nouveaux traitements, comme la greffe de cellules souches, font de vrais petits miracles aujourd’hui», insiste-t-il.

En mode recrutement

La plus grosse partie des fonds amassés dans le cadre du Relais pour la vie provient des marcheurs et de leurs proches. Chaque participant est tenu de recueillir un minimum de 125 $, soit 10 $ pour l’inscription, le t-shirt et les repas, 15 $ pour l’achat de trois luminaires et 100 $ de dons à la SCC.

Les personnes qui souhaitent s’associer à cette grande fête de l’espoir sont invitées à former une équipe ou à se joindre à une équipe déjà existante. Les intéressés peuvent se manifester par courriel (relaisfarnham@hotmail.ca) ou s’inscrire en ligne (www.cancer.ca/relais) .

Les citoyens sont également invités à faire leur part en achetant un luminaire au coût de 5 $ pour rendre hommage à leurs proches ayant survécu ou succombé à un cancer. Ces luminaires sont allumés, à la tombée du jour, le soir du Relais. Ils éclairent le parcours et constituent une source d’inspiration pour les participants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires