Saint-Ignace-de-Stanbridge fête son 125e anniversaire de fondation

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Saint-Ignace-de-Stanbridge fête son 125e anniversaire de fondation
Noëlla Bouchard

RETROUVAILLES – Répondant à l’invitation des autorités municipales, pas moins de 700 personnes ont pris part, samedi dernier sous un immense chapiteau de 60 par 180 pieds, au souper du 125e anniversaire de Saint-Ignace-de-Stanbridge.

Noëlla Bouchard et ses cinq enfants prenaient place parmi l’assistance. Toujours alerte malgré ses 100 ans, la doyenne du village a passé la plus grosse partie de sa vie à Saint-Ignace avec son époux, Romuald. Mme Bouchard s’est établi aux Résidences Magenta de Farnham, il y a neuf ans, au décès de son mari.

Les participants ont également pu renouer connaissance avec Marianne Poutré, 89 ans. Cette dernière a habité Saint-Ignace pendant 43 ans et réside à Bedford depuis 25 ans. Le couple Poutré a eu onze enfants.

Nouveau centre des loisirs

Le maire Albert Santerre était de la fête, lui aussi, mais a bien failli rater les célébrations. Hospitalisé d’urgence à la suite d’une hémorragie interne, ce dernier a regagné son domicile mercredi, soit deux jours avant la journée des retrouvailles.

En poste depuis 30 ans, le maire est particulièrement fier des travaux de rénovation qui ont permis de rafraîchir le centre communautaire local et de mettre l’édifice aux normes. Près de deux mois auront été nécessaires pour redonner un air de jeunesse au deuxième bâtiment en importance de Saint-Ignace.

L’administration Santerre avait confié la réalisation des travaux à Construction CDAA, une entreprise de Sainte-Sabine. Cette dernière a reçu mandat d’isoler les fondations, de repeindre la toiture de tôle et de remplacer le revêtement extérieur du bâtiment. La liste des travaux incluait par ailleurs la pose de nouvelles fenêtres au rez-de-chaussée, l’ajout d’une porte double en acier vitrée en façade, le remplacement des balcons, rampes et escaliers extérieurs existants à l’avant et à l’arrière de la bâtisse. On a également profité de l’occasion pour doter le terrain municipal d’un gazebo.

«On a terminé les travaux juste avant la fête. La tourbe a été mise en place hier…», précise M. Santerre.

Le projet de rénovation de 168 427 $ a été financé avec la subvention de 174 378 $ versée à la municipalité par Hydro-Québec en guise de dédommagement pour les inconvénients liés au passage de la nouvelle ligne électrique de 230 kV sur son territoire.

Quatre îlots destructurés

Le maire Santerre accueille également avec beaucoup d’enthousiasme la mise en place de quatre îlots destructurés dans les limites du territoire de Saint-Ignace. Il s’agit de bandes de terre en milieu agricole, enclavées dans la zone verte, sur lesquelles il est désormais permis de construire des habitations.

«Les quatre îlots destructurés devraient être en mesure d’accueillir de 15 à 17 maisons (…) Ça va donner un deuxième souffle à la municipalité et permettre la venue de nouvelles familles. Les terrains constructibles commençaient à se faire rare: il ne restait pratiquement plus de place au village et qu’un nombre restreint de lots au nord du secteur Mystic», indique M.Santerre.

 

14 maires en 125 ans

. James Demers (1889-1894) (1899-1901) (1908-1912)

. Charles Short (1894-1897)

. Léonard Rosenberg (1897-1899) (1902-1904)

. Jules Guertin (1901-1902)

. Napoléon Fournier (1904-1906) (1912-1919)

. Maynard J. Beatttie (1906-1908)

. Ernest Bonneau (1919-1927)

. John L. Kennedy (1927-1935)

. Daniel J. Murphy (1935-1961)

. Ovila Coupal (1961-1967)

. Roméo Guérin (1967 -1977)

. Marcel Baraby (1977-1978)

. Maurice Ouellette (1978-1985)

. Albert Santerre (1985 à aujourd’hui)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires