Sandy: un Farnhamien en renfort

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Sandy: un Farnhamien en renfort
André Paquette porte secours aux sinistrés de la côte est américaine pour une deuxième fois en 14 mois.

André Paquette est un habitué des missions de secours en sol américain. Après avoir œuvré au Massachusets, l’an dernier, après le passage de l’ouragan Irene, l’émondeur de Farnham reprend du service pour venir en aide aux sinistrés de Sandy.

M.Paquette fait partie des 15 équipes du secteur Pointe-du-Moulin (Châteauguay/Saint-Jean-sur-Richelieu) dépêchés aux États-Unis par la compagnie d’émondage Asplundh au lendemain de l’ouragan Sandy. Le convoi a quitté le Québec jeudi dernier, soit quatre jours après le sinistre, à destination du Connecticut.

Les élagueurs travaillent en tandem sur une base de 16 heures par jour, puis regagnent leur motel pour quelques heures de repos bien méritées, avant de retourner au boulot.

Des dommages importants

André Paquette laisse entendre que les dommages sont importants et que le rétablissement du courant électrique à la grandeur des États-Unis demandera encore plusieurs jours de travail.

«Au Connecticut, 85 000 personnes sont toujours privées d’électricité. La situation est encore pire au New Jersey, où près d’un million d’abonnés attendent le retour du courant électrique», résume l’émondeur de 30 ans d’expérience.

La population réserve un bon accueil aux secouristes québécois.

«Les gens reconnaissent le drapeau du Québec sur notre véhicule et viennent nous féliciter», ajoute M.Paquette.

Au dire de ce dernier, Sandy a fait plus de dégâts que l’ouragan Irene, qui avait balayé la côte est américaine en septembre 2011.

Pas demain la veille

André Paquette et son frère Alain ont quitté le Connecticut, lundi, à destination de la banlieue de Boston, au New Hamshire, pour une nouvelle affectation.

«Nous ignorons la date de notre retour à Farnham. Il y a encore beaucoup à faire et les météorologistes annoncent du mauvais temps pour demain (mercredi)», poursuit l’élagueur de la compagnie Asplundh.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires