Sept avis émis à la CMQ par Transports Canada

Sept avis émis à la CMQ par Transports Canada
La Central Maine & Québec Railway peut maintenant circuler sur le tronçon ferroviaire à Farnham.

SÉCURITÉ. En 2014, Transports Canada a émis sept avis à la Central Maine & Québec Railway (CMQ) en vertu de l’article 31 de la Loi sur la sécurité ferroviaire. Ces avis sont délivrés pour éliminer les risques à la sécurité ferroviaire qui ont été identifiés, précise le gouvernement fédéral.

Les avis émis à la CMQ étaient diversifiés, allant du nombre insuffisant de boulons, aux «rails usés au-delà des limites acceptables», aux poteaux de bois «sérieusement pourris», au danger qu’un train parte à la dérive.

Transports Canada avait interdit la compagnie de circuler sur certains tronçons et limité la vitesse des trains sur différentes portions à 10 miles par heure, soit 16 km/h. Transports Canada a révoqué les restrictions émises le 31 octobre 2014, le 5 décembre 2014 et le 16 mars 2015 pour cinq des sept avis qui ont été corrigés.

Dans un communiqué de presse publié en décembre 2014, la CMQ indiquait avoir investi 10 M$ dans les infrastructures ferroviaires. Cet investissement se traduirait par l’installation de plus de 32 000 nouvelles traverses, de 110 000 pieds linéaires de rails et de 25 000 tonnes de gravier. L’entreprise affirmait aussi qu’elle a mise à niveau des ponts, des ponceaux et des passages à niveau au cours de l’automne 2014.

À lire aussi:

150 incidents sur les voies ferrées de la CMQ et de la MMA

La CMQ n’a pas le droit de circuler à Stanbridge

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires