Le système d’Info-Alertes de Farnham compte 337 abonnés

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Le système d’Info-Alertes de Farnham compte 337 abonnés
La Ville de Farnham mise de plus en plus sur les nouvelles technologies de l'information pour rejoindre les citoyens. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

COMMUNICATION. La Ville de Farnham a diffusé 121 messages par textos, courriels et appels téléphoniques préenregistrés depuis l’implantation de son système d’Info-alertes à la mi-avril. Quelque 337 citoyens, soit 4 % de la population, se sont prévalus du nouveau service.

La Municipalité entend mener une offensive au début de l’automne pour faire connaître les avantages de ce mode de communication et faire en sorte que plus de gens en profitent.31

Le système d’Info-alertes permet notamment aux citoyens d’obtenir en temps réel des messages d’intérêt public concernant leur sécurité, un avis d’ébullition d’eau, une mise en garde relative à de la sollicitation frauduleuse ou de l’info au sujet de la fermeture d’un tronçon de route.

«Une alerte a notamment été émise un samedi matin à 8h quand les autorités municipales ont décidé d’annuler l’activité Farnham s’active», précise Francis Benoit, président de la firme SIMSMS et responsable de la mise au point du système des Info-alertes.

Les citoyens ont également la possibilité de recevoir des messages préenregistrés touchant l’administration municipale (calendrier des séances du conseil, date des versements de taxes, etc.), les règlements municipaux (date limite pour enlever un abri d’auto, interdiction de stationnement dans les rues pendant la saison froide, etc.) ou les loisirs (programmation culturelle, sorties et camps de jour, journées d’inscription au hockey mineur, etc.).

«Le service est gratuit et accessible à tous, que l’on soit résidant de Farnham ou pas. Le seul critère, c’est d’avoir de l’intérêt transmises par les autorités municipales», rappelle M. Benoit.

On peut s’abonner aux Info-alertes en remplissant le formulaire d’inscription disponible sur le site Internet de Farnham. En s’inscrivant, les intéressés doivent prendre soin de préciser les catégories qui les intéressent de manière à être bien informés.

Festival des montgolfières

Si Farnham est la première Ville à adhérer au nouveau service, la firme SIMSMS compte implanter le système d’Info-alertes ailleurs au Québec. Le Festival des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu a notamment retenu les services de l’entreprise pour son système de communication interne.

«Les dirigeants du Festival peuvent ainsi rejoindre l’ensemble des employés et des bénévoles de l’organisation en tout temps avec un simple message texte», explique M. Benoit.

SIMSMS a notamment rencontré une demi-douzaine de municipalités en Estrie durant les mois d’avril, mai et juin. Une présentation auprès des responsables de la MRC de Beauharnois a également eu lieu au début de juin.

«Nous avons également présenté notre offre de services aux directeurs généraux de 13 municipalités de la MRC du Haut-Richelieu le 20 juin dernier», ajoute le président de l’entreprise.

Le maire de Farnham, Patrick Melchior, croit aux mérites du produit et est convaincu que celui-ci peut rendre de grands services à la Municipalité.

«Le système d’nfo-alertes est relativement économique si on le compare au publipostage. Il présente également des avantages en termes de rapidité, d’efficacité et de facilité d’utilisation», affirme-t-il.

Pour bénéficier du service, les organisations doivent acquitter une facture mensuelle et assumer des frais en fonction de la fréquence d’utilisation du système de communication (un montant fixe par alerte et par personne inscrite). Les citoyens qui utilisent le service n’ont rien à débourser.

Partager cet article