Transport scolaire: une entente est finalement intervenue

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Transport scolaire: une entente est finalement intervenue
(Photo : Archives)

RENTRÉE DES CLASSES. Un casse-tête de moins pour les parents en vue du retour à l’école prévu pour mercredi prochain. Québec et la Fédération des transporteurs par autobus s’est finalement entendu, hier en fin de journée, sur les modalités d’un nouveau pacte, a annoncé le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

» Grâce à cette nouvelle entente, il a été convenu avec les transporteurs que le transport scolaire doit être assuré dès la rentrée, et ce, peu importe où l’on se trouve au Québec. Il appartient maintenant aux centres de services scolaires d’organiser le service le plus rapidement possible et de communiquer avec tous les parents dont les enfants bénéficient du transport scolaire. L’offre sera déployée graduellement à partir de demain matin (vendredi 26 août) « , lit-on dans le communiqué émis par le cabinet du ministère de l’Éducation.

 

 Rappelons qu’un premier accord avait été annoncé, vendredi dernier. Or, plusieurs transporteurs avaient refusé de l’entériner. L’inflation, la hausse des dépenses d’exploitation (le carburant), la pénurie et la hausse des coûts touchant la main-d’œuvre et les ruptures de service étaient au coeur des enjeux soulevés par l’industrie du transport scolaire.

 

 À Val-des-Cerfs, 13 000 élèves bénéficient du transport scolaire au cours d’une année.

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires