Un ex-Farnhamien aux commandes du 12e Régiment blindé de Trois-Rivières

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Un ex-Farnhamien aux commandes du 12e Régiment blindé de Trois-Rivières
Le lieutenant-colonel Stephane Clouâtre a été promu commandant du 12e Régiment blindé du Canada-Milice le mois dernier. (Photo : Caporal Nicolas St-Amour, 12e RBC-M)

FORCES ARMÉES. Un ancien membre du corps de cadets de Farnham a connu un parcours exemplaire au sein des Forces armées canadiennes (FAC), passant du grade de simple soldat à celui de commandant.

Stephane Clouâtre s’est joint aux cadets dès l’âge de 13 ans et y est demeuré pendant trois ans (1983 à 1986).

«Je garde un excellent souvenir de mes deux camps d’été de six semaines à Valcartier et des fameux défilés du vendredi dans les rues de cette localité aux côtés d’un millier d’autres jeunes. C’est à ce moment-là que j’ai eu le goût de me joindre à une grosse organisation comme les FAC», révèle le commandant Clouâtre, dans le cadre d’une entrevue téléphonique.

Au Québec et à l’étranger

Stephane Clouâtre a fait son entrée dans le Corps blindé royal canadien, en 1987, en qualité de soldat.

Puis, entre 1999 et 2002, l’ex-Farnhamien a notamment procédé à la formation de quelque 700 soldats en tant qu’instructeur à l’École de leadership et de recrues des FAC de Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Ça a été un moment marquant dans ma carrière, car ça m’a donné l’occasion de parfaire mes connaissances en communication et de transmettre aux plus jeunes mon amour du métier», indique-t-il.

Le militaire a par ailleurs servi à deux reprises en Bosnie pour un séjour cumulatif de 13 mois (1995 et 2004) et deux autres fois en Afghanistan pour un séjour cumulatif de 19 mois (2006 et 2009).

«Lors de mon deuxième séjour en Bosnie, j’ai été à même de mesurer les effets positifs et la portée réelle des sacrifices des neuf années précédentes», nous confie-t-il.

La dernière mission de Stephane Clouâtre en Afghanistan a duré 11 mois et lui a valu une mention élogieuse du chef d’état-major de la Défense pour son travail en tant que planificateur de l’entraînement de la Force nationale de sécurité afghane pour la province de Kandahar.

Importante promotion

Au cours de sa carrière, Stephane Clouâtre a occupé plusieurs fonctions au sein du 12e Régiment blindé du Canada-Milice (12 RBC-M), situé à Trois-Rivières, avant d’assumer le commandement de cette organisation de façon intérimaire en février dernier. Il a finalement été promu lieutenant-colonel, le 8 septembre dernier, puis commandant en titre du 12 RBC-M, quelques jours plus tard.

«J’ai actuellement 147 hommes sou mon commandement», précise celui qui a succédé au lieutenant-colonel François Rousseau.

Au cours de son nouveau mandat, qui doit s’échelonner jusqu’en 2023, le nouveau commandant s’occupera notamment de la planification du 150e anniversaire du 12 RBC-M en 2021.

Le lieutenant-colonel Clouâtre a 50 ans et cumule 33 années de service au sein des Forces armées canadiennes.

«Comme ma mère habite actuellement sur la rue Expo, à Farnham, et que ma sœur vit à Cowansville, je garde contact avec la région», précise-t-il.

Le commandant Clouâtre laisse par ailleurs entendre qu’il souhaite prendre contact avec les responsables du corps de cadets de Farnham et leur rendre une petite visite de courtoisie dès que la Direction de la santé publique autorisera les déplacements interrégionaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires