Une centaine d’entreprises soutenues par le Centre d’aide de la Haute-Montérégie

Par Stéphanie MacFarlane
Une centaine d’entreprises soutenues par le Centre d’aide de la Haute-Montérégie
Stéphane Legrand et Mirette Tiani, respectivement président et directrice générale du Centre d'aide aux entreprises de la Haute-Montérégie. (Photo : Le Canada Français - Archives - Jessyca Viens Gaboriau)

AFFAIRES.  Après avoir connu une année record en 2020-2021, le Centre d’aide aux entreprises de la Haute-Montérégie (CAEHM) dresse un bilan positif de l’année 2021-2022. En plus d’avoir soutenu de diverses manières plus d’une centaine d’entrepreneurs, l’organisme continue de se faire connaître auprès des entreprises du Haut-Richelieu, mais aussi des MRC des Jardins-de-Napierville et de Brome-Missisquoi. 

« C’est une année assez positive qui vient de se conclure. On est parti de loin dans les cinq dernières années. On s’améliore au niveau de la notoriété de notre organisme. Les gens nous connaissent de plus en plus », souligne Mirette Tiani, directrice générale du CAEHM.

Les efforts déployés par les employés depuis mars 2020 ont contribué à ce que l’organisme soit plus visible et actif, croit-elle. « On a reçu de nouvelles subventions pendant la pandémie. Ça a aidé à nous faire connaître », ajoute Mme Tiani.

Cette dernière mentionne aussi que le CAEHM a travaillé à mutualiser les ressources avec les autres organisations vouées au développement économique régional. « Pour moi, il est vraiment important de travailler de plus en plus en collaboration avec les autres partenaires du milieu. On essaie de se greffer auprès des différents acteurs et de voir dans quelle mesure nous pouvons contribuer au développement économique de notre région », poursuit Mirette Tiani.

Résultats

Dans la dernière année, le CAEHM a géré une dizaine de programmes. Plus d’une centaine d’entreprises ont reçu des services, de l’aide, des ressources et de l’accompagnement.

Parmi les faits saillants, le Fonds d’Aide et de Relance Régionale (FARR), lancé en contexte pandémique, a permis de distribuer 175 000$ pour financer cinq projets en 2021-2022. Depuis son lancement, près de 2 M$ de prêts ont été octroyés aux entreprises du territoire.

Quinze projets se sont aussi partagé 196 485$ en aide technique structurante. « On a déployé un demi-million en aide technique dans les deux dernières années sur le territoire. Par exemple, on offre la possibilité à une entreprise d’avoir recours à un consultant pour avoir un accompagnement sur un enjeu spécifique lié à son entreprise », explique Mirette Tiani.

Travailleurs autonomes

Une somme de 85 000$ a été versée pour soutenir trois projets initiés par des entrepreneurs de moins de 40 ans dans le cadre de la Stratégie d’Investissement Jeunesse. Celle-ci leur permet de bénéficier d’un prêt sans garantie ainsi que d’un congé d’intérêts de deux ans.

Mirette Tiani observe également que la mesure Soutien au Travail Autonome suscite de l’intérêt. Depuis le mois de mai, 28 personnes ont sollicité de l’accompagnement afin de se lancer à titre de travailleurs autonomes. Enfin, le CAEHM a mis en place le Virage vert. Ce programme vise à offrir une aide technique aux entreprises qui veulent amorcer une démarche écoresponsable.

Année à venir

Pour l’année 2022-2023, Mirette Tiani souhaite que le CAEHM continue d’aider les entreprises à croître, notamment avec le financement. « Le deuxième défi est de consolider les relations avec les acteurs du milieu afin de pouvoir continuer à travailler en complémentarité et en collaboration pour apporter une valeur ajoutée aux entreprises », dit-elle.

Des paroles qui trouvent écho auprès du président de l’organisme, Stéphane Legrand. « On veut continuer d’offrir des services aux entreprises et d’être complémentaires avec les autres organismes. On sent qu’on est en sortie de crise. On travaille à créer un nouveau programme. On veut se doter d’un fonds d’investissement afin de se donner les outils pour aider les entrepreneurs », ajoute-t-il.

Outre Stéphane Legrand, le conseil d’administration est composé d’Isabelle Martineau, Fernand Croisetière, Sylvain Simard, Luc Guérin, Nathalie Beaudin et Marcelina Jugureanu. Deux postes d’administrateur sont vacants. Les personnes qui désirent s’impliquer bénévolement au CAEHM ont jusqu’au 9 septembre pour se manifester. Pour plus d’informations : info@caehm.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires