Villas des Rivières: les diverses parties en quête de solutions permanentes

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Villas des Rivières: les diverses parties en quête de solutions permanentes
: La résidence Villas des Rivières dispose de 30 logements à prix modique pour les personnes âgées autonomes et semi-autonomes. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

HÉBERGEMENT. Le dossier de la résidence privée pour aînés (RPA) Villas des Rivières a franchi une nouvelle étape, lundi, avec la tenue d’une première rencontre de consultation réunissant les représentants des diverses parties concernées.

«Un  comité consultatif composé de deux élus de la Ville de Bedford, deux représentants du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, trois représentants de l’Office d’habitation de Brome-Missisquoi (OHBM), d’une représentante du bureau de comté de la députée provinciale, d’une représentante des familles de la résidence et de trois membres du regroupement Citoyens santé du pôle de Bedford (CSPB) a récemment été mis sur pied. Ce groupe de travail se réunira dans les prochains jours, les prochaines semaines, pour une première session d’analyse et de recherche de solutions», indique Yves Gnocchini, conseiller municipal responsable du dossier à la Ville de Bedford.

Ce dernier prend soin de rappeler que la Municipalité a déjà réussi à trouver plus de la moitié de la somme requise pour combler le déficit anticipé pour 2022. Il ajoute que les élus travaillent conjointement avec le comité consultatif afin de trouver le personnel nécessaire pour combler les quarts de travail à découvert aux Villas des Rivières.

Rappel des événements

On se souviendra que l’OHBM, responsable de la gestion de Villas des Rivières, avait annoncé, en décembre dernier aux résidents de l’établissement, qu’elle entendait modifier la certification de la RPA de la rue Saint-Joseph à compter du 1er juillet 2022 en raison d’un manque à gagner et de la rareté de la main-d’œuvre.

Les administrateurs de la résidence proposaient en fait de changer la vocation de l’établissement de manière à desservir uniquement une clientèle autonome. En vertu de la nouvelle certification, la RPA n’aurait plus été tenue d’offrir les services de repas, de buanderie, d’entretien ménager et la présence de préposés aux bénéficiaires en tout temps.

La décision de l’OHBM avait suscité un tollé au sein de la communauté et mené à la création du regroupement Citoyens santé du pôle de Bedford. La MRC de Brome-Missisquoi, qui parle au nom des 21 municipalités du secteur, avait également adopté une résolution en guise d’appui à la demande de statu quo énoncée par la Ville de Bedford.

L’OHBM a finalement fait marche arrière et décidé de maintenir les services existants pour une période d’un an tout en acceptant l’aide de la Municipalité pour trouver les fonds manquants pour l’année 2022. Les principaux intéressés ont bon espoir que ce délai permettra de trouver des solutions à long terme permanentes aux difficultés rencontrées par les gestionnaires de Villas des Rivières.

Cette décision permettra par ailleurs aux résidents semi-autonomes de Villas des Rivières de dormir sur leurs deux oreilles pendant un bon moment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires