Compteur d’eau obligatoire pour les commerces et industries de Farnham

EAU POTABLE. Tous les établissements commerciaux et immeubles industriels de Farnham devraient disposer d’un compteur d’eau fonctionnel d’ici l’automne 2017, conformément aux exigences de la Stratégie d’économie d’eau potable promulguée par le gouvernement du Québec en 2011.

À Farnham, seulement 67 édifices du parc immobilier non résidentiel possèdent déjà des installations permettant de mesurer la consommation d’eau annuelle. Pas moins de 159 compteurs additionnels seront installés au cours de la prochaine année dans cette même localité.

«La municipalité a reçu deux soumissions pour la fourniture des compteurs d’eau. Si les propositions reçues rencontrent les exigences formulées dans l’appel d’offres, le contrat devrait être accordé en janvier ou février prochain», signale Michel Phaneuf, directeur du Service des travaux publics.

Le fournisseur disposera par la suite de 90 jours, soit jusqu’à la fin mai, pour acheminer à la municipalité les compteurs et l’équipement requis pour leur installation.

Les employés  de la Ville auront besoin de trois ou quatre mois additionnels pour installer les compteurs.

«Si tout va bien, l’opération devrait être complétée pour la fin septembre», ajoute M. Phaneuf.

La municipalité devrait être en mesure de tarifer les commerces et industries au volume dès que les compteurs auront été installés et que le nouveau système de mesure sera opérationnel. En plus d’être facturés pour leur consommation d’eau sur une base annuelle, les propriétaires d’édifices non résidentiels devront notamment acquitter les frais de location du compteur.

«La lecture des compteurs va se faire à distance au moyen d’un système de relève installé sur le camion à ordures. Le capteur ira chercher l’information pertinente pendant que le véhicule sillonnera les rues de la municipalité», explique le directeur du Service des travaux publics.

Échantillonnage du secteur résidentiel

Conformément aux exigences de la Stratégie d’économie d’eau potable du gouvernement du Québec, la Ville de Farnham devra par ailleurs installer un compteur d’eau dans une soixantaine de résidences de son territoire à des fins d’échantillonnage.

En vertu d’une décision du conseil municipal, toutes les nouvelles constructions devront désormais être munies d’un compteur d’eau. La mise en place de ces systèmes de mesure vise uniquement à amasser de l’information sur la consommation d’eau résidentielle sur le territoire de Farnham.

«Les nouveaux immeubles résidentiels ne seront pas tarifés au compteur, contrairement aux édifices commerciaux et industriels. Leurs propriétaires devront simplement acquitter le tarif en vigueur sur l’ensemble du territoire (165 $ pour l’année 2017) lors du paiement de leur compte de taxes municipales», prend soin de préciser le directeur de la Ville de Farnham, François Giasson.

Il est intéressant de noter que les citoyens de la municipalité voisine d’Ange-Gardien, dont l’approvisionnement en eau potable est assuré par l’usine de filtration de Farnham, sont facturés chaque année sur la base de leur consommation réelle.

«Le conseil municipal n’a pas l’intention de facturer les citoyens de Farnham au volume dans un avenir rapproché. La Ville se limite pour l’instant aux exigences gouvernementales», ajoute M. Giasson.

 

Le réseau d’aqueduc en bref

. l’usine de filtration dessert les immeubles résidentiels, commerciaux, industriels et institutionnels de Farnham et Ange-Gardien

. 8 824 personnes desservies par l’usine de filtration de Farnham

. 66 % du volume d’eau produit à l’usine est utilisé par les Farnhamiens

. 33 %  du volume d’eau produit à l’usine est utilisé par les Gardangeois

. 585 litres d’eau utilisés en moyenne par chaque citoyen en 2011

. 446 litres d’eau utilisés en moyenne par chaque citoyen en 2015

. 139 litres d’eau par personne économisés sur une base annuelle

. 4 mètres cubes d’eau / km (5 %)  perdu chaque jour dans le réseau

. 16 fuites d’eau réparées sur le territoire de la municipalité en 2015

. 1 journée de délai moyen avant la réparation d’une fuite du côté municipal

. 3 jours de délai moyen avant la réparation d’une fuite du côté privé