Une partie du quai de Philipsburg fermée jusqu’à nouvel ordre

INFRASTRUCTURES. Le conseil municipal de Saint-Armand a pris l’initiative de condamner une portion du quai du secteur Philipsburg, ce printemps, en raison de son état de détérioration avancé.

Cette structure, cédée à la Municipalité par le gouvernement fédéral, demeurera inaccessible jusqu’à nouvel ordre.

«On nous a avisés que le quai pouvait potentiellement être dangereux», indique le directeur général de Saint-Armand, Jean-Charles Bellemare.

Les autorités municipales n’ont pas encore statué sur le sort de cet ouvrage, mais regardent différentes options.

«Tout permet de croire que la mise à niveau du quai nécessitera des travaux majeurs. Il n’est pas question de réfection à court terme, car la Municipalité a d’autres priorités pour 2018», ajoute M. Bellemare.

Le service des travaux publics a cependant pris soin de colmater les trous les plus importants, ces dernières semaines, en attendant une intervention plus significative.

Il semble que les vagues occasionnées par la tempête de vent de vendredi dernier aient également laissé des traces.

«Le conseil municipal se réunit, ce soir, pour en discuter», précise le directeur général de Saint-Armand.