Région de Bedford: reprise du transport scolaire demain

CONTRAT DE TRAVAIL. Les chauffeurs d’Autobus ABC ont finalement accepté les recommandations du conciliateur, aujourd’hui, en fin d’avant-midi. Ils seront de retour au travail demain au grand soulagement des parents des élèves de la grande région de Bedford privés de transport depuis mercredi dernier.

:«La très grande majorité des 17 syndiqués réunis en assemblée générale ont voté en faveur de la proposition du conciliateur», indique la porte-parole de la section locale des Teamsters, Sylvie Duval, sans préciser de pourcentage.

Les autobus ont par ailleurs regagné leur port d’attache de Bedford en milieu d’après-midi et seront prêts à reprendre du service lundi matin.

Entente de trois ans

Les chauffeurs de la division ABC de Transport scolaire Sogesco obtiennent la parité de salaire avec leurs homologues de la division P. Dorais (Cowansville).

«Le taux horaire passe de 19,92 $ à 20,32 $ la première année du contrat (2015-2016), puis augmente de 2 % la deuxième année et de 2 % la troisième année de l’entente triennale», résume Mme Duval.

Le nouveau contrat est rétroactif au 1er septembre 2015 et demeurera en vigueur jusqu’au 31 août 2018.

Vérification mécanique

En retour d’une majoration de salaire, les syndiqués ont accepté de céder à l’employeur la responsabilité de la vérification mécanique avant départ des autobus (VAD).

«En n’ayant plus à vérifier l’état de leur véhicule le matin avant de prendre la route, les chauffeurs perdent une heure et quart de salaire par semaine. L’employeur continuera cependant de leur verser une heure et quart de salaire par semaine pour faire le plein de l’autobus et effectuer le ménage de leur véhicule», précise la porte-parole syndicale.

La VAD sera confiée à deux chauffeurs de l’unité d’accréditation 106 des Teamsters qui recevront une formation spéciale pour satisfaire aux exigences de la tâche.

«Les deux postes seront affichés à chaque année», ajoute Mme Duval, en faisant référence aux responsables de la VAD.

La représentante de Transport scolaire Sogesco, Line Langlois, évalue la vérification des 20 véhicules de la division Autobus ABC à une dizaine d’heures par semaine, sur une base approximative de deux heures par jour.

«Il n’y a pas un minimum d’heures dédié à la vérification avant départ», signale Mme Langlois.

Retour à la normale

Il convient de rappeler que Transport scolaire Sogesco avait décrété un lock-out d’une durée illimitée, le vendredi 20 mai, soit la veille de la fin de semaine de la Fête des patriotes.

À la suite de cette décision, 645 élèves de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) et 282 élèves de la CS Eastern Townships ont été privés de transport pendant trois jours. Pas moins de dix écoles primaires, secondaires et pour adultes de Bedford, Saint-Armand, Notre-Dame-de-Stanbridge et Cowansville ont été affectés par le conflit de travail.

Selon le directeur général par intérim de la CSVDC, Éric Racine, le nombre d’élèves ayant motivé leur absence par un manque de transport n’a jamais dépassé la dizaine par jour.