Val-des-Cerfs: résultats scolaires et taux de diplomation à la hausse

ÉDUCATION. Malgré un contexte de changements et de turbulences, les taux de réussite chez les élèves du primaire et du secondaire sont nettement encourageants et dépassent régulièrement les cibles fixées par la Commission scolaire du Val-des-Cerfs.

Au primaire, le taux de réussite pour l’année scolaire 2015-2016 se situe entre 90,67 % et 97,46 % pour le français, 89,89 % et 94,03 % pour les mathématiques, 95 % et 98,47 % pour l’anglais. Il s’agit des trois matières de base.

Les résultats des élèves de sixième année ont connu une augmentation particulièrement significative sur le plan de la lecture (6,96 %), du raisonnement (4,31 %), de la résolution de problèmes (3,98 %) et de l’écriture (1,6 %) depuis un an. Le taux de réussite en lecture chez les enfants de ce même groupe d’âge (93,4 %) dépasse largement la cible du plan stratégique 2013-2016 (89 %).

«L’analyse des résultats au terme de chacun des trimestres nous permet de cibler les difficultés rencontrées par certains groupes d’élèves et d’intervenir en cours d’année avec des actions ciblées au lieu de laisser la situation se dégrader», signale le directeur des services éducatifs et directeur général adjoint par intérim, Carl Morissette.

Ce type d’intervention découle du mode de gestion axé sur les résultats adopté le conseil des commissaires de Val-des-Cerfs voilà quelques années.

«Cette approche nous permet d’apporter des correctifs en fonction des cibles que nous nous sommes fixées et de personnaliser les interventions auprès des élèves présentant certaines faiblesses», ajoute le directeur général par intérim, Éric Racine.

Taux de réussite au secondaire

Chez les étudiants de secondaire 1 à 3, le taux de réussite en français varie entre 85,16 % et 89,33 % selon les niveaux.

«Le taux de succès en lecture a augmenté pour tous les niveaux et c’est une bonne nouvelle, car c’est un gage de réussite à plus long terme dans un parcours scolaire», indique M. Racine.

En mathématiques, le taux de réussite chez les élèves des trois premières années du secondaire varie de 80,23 % à 86,73 %. La situation est similaire pour l’anglais avec des taux de réussite variant entre 82,23 % et 87,25 %.

De façon générale, la direction de Val-des-Cerfs a également pu constater que l’écart entre les résultats scolaires des garçons et ceux des filles existe toujours, mais a tendance à se rétrécir, tout spécialement en français.

«En sciences et en mathématiques, il n’y a presque plus d’écart dans les résultats entre les élèves des deux sexes, mais ça a déjà été le cas», précise M. Morissette.

On note par ailleurs une augmentation du taux de réussite dans sept des huit matières à sanction entre la première année du plan stratégique (2013-2014) et  la troisième année de ce même plan triennal (2015-2016). Seule ombre au tableau: les sciences et la technologie avec un écart négatif de 3,3 % sur deux ans.

Les taux de réussite des étudiants de Val-des-Cerfs pour les huit disciplines de secondaire 4 et 5 à épreuve unique (examens du ministère de l’Éducation) sont similaires à ceux des autres étudiants de la Montérégie et de l’ensemble du Québec.

Taux de diplomation

À Val-des-Cerfs, le taux de diplomation des élèves de secondaire 5 a augmenté de 1,25 %  en un an. À 84,48 %, ce taux se situe en-deça des cibles de la commission scolaire,  mais devrait être bonifié d’environ 2 % en tenant compte des élèves qui obtiendront leur diplôme d’études secondaires (DES) en janvier prochain.

«Les étudiants n’ayant pas obtenu leur DES n’ont pas nécessairement quitté l’école. Certains d’entre fréquentent toujours l’un de nos établissements», signale M. Morissette.

La direction de Val-des-Cerfs signale par ailleurs une amélioration au niveau du décrochage scolaire qui a chuté de 18 % (2011-2012) à 13,1 % (2013-2014) en trois ans. Lors de la dernière année sous étude, quelque 116 étudiants du secondaire ont quitté les bancs d’école sans avoir obtenu un diplôme ou une certification.