Ben & Florentine aura pignon sur rue à Ange-Gardien

Ben & Florentine aura pignon sur rue à Ange-Gardien

Un 51e restaurant franchisé Ben & Florentine ouvrira ses portes au début de décembre à Ange-Gardien.

AFFAIRES. Après Pincourt, c’est maintenant au tour d’Ange-Gardien d’accueillir un restaurant de la chaîne Ben & Florentine.

«Notre réseau grossit au rythme de huit nouvelles franchises par année. Il y a eu ouverture des restaurants de Beauharnois, Longueuil, Aylmer et Cowansville de janvier à avril, puis celui de Pincourt hier», précise Nicolas Lazin, directeur du marketing chez Ben & Florentine.

Le premier restaurant a ouvert ses portes en 2009 à Vaudreuil-Dorion. On en dénombre maintenant 48 au Québec, un en Ontario et un autre au Manitoba. Avec l’ouverture de Sherbrooke le 21 novembre prochain et celle d’Ange-Gardien au début de décembre, le groupe comptera 52 restaurants.

«Le seul établissement corporatif est situé à Dollard-des-Ormeaux. Tous les autres appartiennent à des franchisés (…) et ce sera la même chose pour Sherbrooke et Ange-Gardien», ajoute le porte-parole de l’entreprise.

Création de 25 emplois

Le restaurant d’Ange-Gardien sera aménagé au 120 de la route 235. Il s’agit d’un bâtiment de 3 000 pi2 pouvant accueillir 130 clients.

Le nouvel établissement, propriété de Guillaume et Alexandra Jean, aura recours aux services de 25 employés à temps plein et à temps partiel.

«Nous avons commencé à publier les appels de candidatures. Une journée libre, au cours de laquelle les intéressés pourront se présenter avec leur curriculum vitae, est également prévue, mais la date reste à déterminer», signale M. Lazin.

L’implantation de Ben & Florentine à Ange-Gardien nécessite un investissement de 550 000 $.