Bruit sur le boulevard Kirk: la société Bitfarms en mode solution

Bruit sur le boulevard Kirk: la société Bitfarms en mode solution

Patrick Melchior, maire de Farnham, Pierre-Luc Quimper, président de Bitfarms, Jean-Yves Boulianne, conseiller municipal, et Anthony Lévesque, vice-président des opérations.

Crédit photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert

AFFAIRES. À peine saisie du problème de bruit généré par ses installations de Farnham, la société informatique Bitfarms a déjà pris des mesures pour tenter de le résoudre.

L’entreprise espère trouver une solution à court terme et dit vouloir régler le problème d’ici la fin de l’été.

«Nous avons engagé une firme extérieure spécialisée dans ce genre de dossier. On voulait s’assurer d’avoir un point de vue indépendant», indique le président de l’entreprise, Pierre-Luc Quimper.

La firme d’ingénieurs va non seulement se pencher sur la problématique du centre de calcul informatique de Farnham, mais également faire le tour des installations de Cowansville, de Notre-Dame-de-Stanbridge et de Saint-Hyacinthe afin d’éviter à Bitfarms de vivre une situation similaire.

«Nous nous sommes engagés à tenir M. Moreau au courant de nos démarches», ajoute M. Quimper.

Surprise

Les propriétaires de Bitfarms disent avoir été surpris d’apprendre qu’une pétition concernant leur entreprise avait été remise aux autorités municipales.

«Nous avons tous pris connaissance du problème en même temps, soit au retour du beau temps. On est d’autant plus surpris que cette problématique n’avait encore jamais été soulevée dans nos autres installations», précise M. Quimper.

Ce dernier ajoute que l’entreprise met tout en œuvre pour être un bon citoyen corporatif et contribuer au développement économique du Québec.

«Les citoyens du quartier auraient pu venir nous voir directement pour nous signaler le problème (NDLR: au lieu de s’adresser aux autorités municipales)», poursuit le président de la compagnie.

Cela étant dit, les propriétaires de la société Bitfarms affirment avoir apprécié leur entretien d’une quarantaine de minutes avec le maire Patrick Melchior, le conseiller municipal Jean-Yves Boulianne et le directeur du service de planification et d’aménagement du territoire à la Ville de Farnham, Benoît Larivière.

«Ça a été une excellente rencontre», affirme Bahador Zabihiyan, directeur des relations publiques chez Bitfarms.

 

CENTRE DE CALCUL INFORMATIQUE DE FARNHAM

. Implantation à l’automne 2017

. Investissement de 20 M$

. En opération 24/24 – 7/7

. Occupe 60 000 pi2

. Consomme 10 mégawatts

. Embauche de 15 employés