Un chasseur blessé à Ange-Gardien

Un chasseur blessé à Ange-Gardien

SAUVETAGE. Un chasseur a été évacué de son camp de chasse à Ange-Gardien, dans la nuit de lundi à mardi, après avoir fait une chute d’environ cinq pieds.

Les services d’urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux, rang Séraphine, peu après minuit, mardi. Sur place, les pompiers d’Ange-Gardien ont fait appel à leurs collègues de Farnham puisque ceux-ci sont équipés d’un véhicule tout-terrain (VTT), explique le directeur du Service des incendies d’Ange-Gardien, Philippe Chartrand.

Les pompiers se sont rendus au chevet de l’homme, qui se trouvait à environ 1,5 kilomètre du rang Séraphine. «Il était conscient et alerte, mais il se plaignait de douleurs aux côtes, aux bras et au dos», explique le capitaine Jean Quintin, du Service de sécurité incendie de Farnham.

Une fois installé sur une planche dorsale, l’homme de 53 ans a pu être évacué du bâtiment. C’est à ce moment qu’il s’est retrouvé en difficulté respiratoire et a perdu conscience. L’individu a été confié aux paramédics. Ceux-ci l’ont conduit au Centre hospitalier de Granby. Le chasseur a ensuite été transféré au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

L’homme, qui a aménagé une roulotte en camp de chasse, aurait chuté de son lit, installé à une hauteur d’environ cinq pieds. La cause de sa chute est inconnue.