Incendie suspect: l’ancienne Imprimerie Farnham ravagée par les flammes

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Incendie suspect: l’ancienne Imprimerie Farnham ravagée par les flammes
Huit brigades ont combattu un violent incendie, hier soir, au 180 de la rue Principale Ouest, à Farnham. (Photo : Facebook - Daniel Beauregard)

FAIT DIVERS. Un bâtiment commercial et deux logis de la rue Principale Ouest ont été réduits en cendres, hier soir, lors d’un violent incendie ayant nécessité le soutien de sept brigades de la grande région de Farnham.

Le bâtiment était entièrement embrasé et les flammes sortaient par les fenêtre à l’arrivée des premiers secouristes, peu après 23 heures.

«Nous avons principalement travaillé en mode défensif», signale le directeur du service de sécurité incendie de Farnham, Patrick Morin.

Pas moins d’une quarantaine de pompiers ont combattu l’élément destructeur sous la direction du capitaine Steve Joncas.

«Les brigades de Bedford, Dunham, Sutton, Cowansville, Ange-Gardien, Sainte-Brigide-d’Iberville et Notre-Dame-de-Stanbridge nous ont prêté main forte lors de cette intervention en dépêchant chacune cinq pompiers et un véhicule», précise  M. Morin.

Les multiples rénovations apportées au bâtiment commercial et l’intensité du froid ont particulièrement compliqué le travail des secouristes.

«Les équipes sont allées se réchauffer à la caserne à tour de rôle. L’un de nos hommes a par ailleurs subi des engelures aux doigts en raccordant des boyaux à la borne-fontaine», indique le directeur de la brigade de Farnham.

Les pompiers ont dû faire appel à un bélier mécanique pour atteindre le foyer d’incendie situé au sous-sol du 180 Principale Ouest.

«Il ne reste plus rien de l’ancienne Imprimerie Farnham. Les deux logements adjacents au local commercial sont encore debout, mais sont très endommagés et devront être démolis. Le bâtiment est considéré comme une perte totale», explique M. Morin.

Le premier logement abritait un homme et deux enfants alors que le deuxième ne comptait qu’un seul occupant.

«Le dossier a été confié à la Sûreté du Québec pour fins d’enquête car nous avons relevé certains élément suspects sur les lieux du sinistre», poursuit le porte-parole du service de sécurité incendie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Christiane Langdeau
Christiane Langdeau
8 mois

Plusieurs aspects suspects sur les incendies à Farnham……ça dépasse largement ce qui se passe dans plusieurs municipalités comparables…..A quand une enquête sur la présence de pyromanes dans votre ville ????? Ou attendez vous que tout ne tout ne soit que ruines et cendres……