Farnham: un vandale s’en prend à la borne électrique de l’hôtel de ville

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: un vandale s’en prend à la borne électrique de l’hôtel de ville
La borne de recharge électrique de l’hôtel de ville de Farnham a été vandalisée la nuit dernière. (Photo : Gracieuseté)

FAITS DIVERS. Une bien mauvaise surprise attendait le maire Patrick Melchior, ce matin, à son arrivée à l’hôtel de ville de Farnham. Le câble alimentant la borne de recharge électrique avait été coupé!

«Le malfaiteur espère sans doute pouvoir toucher quelques dollars avec la revente du fil de cuivre, mais son geste coûtera sans doute plusieurs centaines de dollars à la Municipalité en frais de réparation», indique M. Melchior.

Dans un message publié sur sa page Facebook, le maire de Farnham interpelle le vandale et l’invite à réfléchir à la portée de son geste.

«À toi qui as fait cela, peut-être ne saurons-nous jamais qui tu es, mais je te demande une faveur: si tu ne veux pas te dénoncer, fais le plus de bonnes actions possibles… ta réputation ne vaut-elle pas plus de 20 $», lance-t- il, en faisant référence au montant que le vol du fil de cuivre dérobé pourrait rapporter au malfaiteur.

En entrevue téléphonique, le maire Melchior en rajoute. «Je trouve ça assez moyen comme geste, car c’est la collectivité qui va devoir payer la facture», lance-t- il.

Ce dernier précise que le méfait n’a pas été capté par la caméra de surveillance de l’hôtel de ville, mais s’empresse d’ajouter que des correctifs seront apportés au système de surveillance afin d’en améliorer l’efficacité.

Partager cet article