Fibre optique: IHR Télécom attend toujours le feu vert des deux ministres

Fibre optique: IHR Télécom attend toujours le feu vert des deux ministres

Toutes les résidences, entreprises et fermes de Brome-Missisquoi non desservies par le câble ou la fibre optique auront accès à l’Internet, la téléphonie et la télévision haute définition d’ici mars 2021.

Crédit photo : Deposit photos

TÉLÉCOMMUNICATIONS. La mise en oeuvre du projet d’implantation du réseau de fibres optiques dans Brome-Missisquoi semble imminente, mais n’a toujours pas eu lieu. Le promoteur attend toujours la signature de l’entente avec Québec et Ottawa, les deux principaux bailleurs de fonds.

«Nous avons de la misère à concevoir que ça prenne six mois pour régler ça. On a eu les lettres d’acceptation en novembre dernier et les gouvernements ont fait les annonces publiques le mois suivant.», indique Patrick Bonvouloir, président de IHR Télécom et chargé de projet, qui s’attendait à une signature en avril.

Ce dernier signale que le projet a été approuvé par le comité de suivi du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique il y a trois semaines et que le dossier est maintenant sur le bureau du ministre Navdeep Bains.

Toujours selon le président de IHR Télécom, Ottawa aurait fait suivre le dossier au bureau de Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec.

M. Bonvouloir se montre optimiste malgré tout, lui qui dit avoir reçu l’assurance des représentants des deux paliers de gouvernement que la fin imminente de la session parlementaire ne pourrait en aucun cas compromettre la réalisation du projet.

Prudence

IHR Télécom a déjà englouti près d’un million $ dans le projet pour la conception des plans et l’inventaire des poteaux de Bell Canada, Télébec et Hydro-Québec.

«Les fournisseurs de la fibre optique, des équipements de gestion du réseau, de l’installation des câbles et de la mise en place des boîtiers sont déjà choisis, mais la prudence nous impose de ne pas signer les contrats tant et aussi longtemps qu’on n’a pas en main la signature des deux ministres concernés. La banque a également accepté notre demande d’emprunt, mais elle attend de recevoir copie des ententes avant de débloquer les fonds», précise M. Bonvouloir.

L’entreprise poursuit néanmoins son travail préparatoire et a déjà cartographié 25 000 poteaux à la grandeur de la MRC de Brome-Missisquoi sur une possibilité de 35 000.

«Les deux tiers du répertoire est déjà constitué», précise le président de IHR télécom.

Le promoteur doit soumettre aux propriétaires de poteaux un inventaire complet des installations existantes et leur démonter qu’il n’y aura pas dépassement de la charge autorisée par type de poteau et type d’équipement une fois la fibre installée.

Déploiement

La conception des plans du réseau avance également à bon rythme.

«Du côté ouest, on se relie au réseau de fibres optiques desservant la MRC du Haut-Richelieu avec des liens à Saint-Sébastien/ Pike River et à Saint-Alexandre / Notre-Dame-de-Stanbridge. Il nous reste à conclure des ententes du côté est de Brome-Missisquoi de manière à pouvoir relier cette partie du territoire au reste du réseau», explique le président de IHR Télécom.

M. Bonvouloir laisse entendre que les techniciens devraient être à l’œuvre dès la fin août ou le début de septembre et que quelques dizaines d’usagers devraient être branchés à l’automne.

«Les premières municipalités visées par le projet sont notamment Saint-Armand, Notre-Dame, Stanbridge East et Farnham», indique-t-il.

Tout le territoire de Brome-Missisquoi devrait avoir accès au service de la haute vitesse au terme du déploiement de 1 400 km de fibre optique, soit au 31 mars 2021. À l’heure actuelle, plus de 8 000 résidences, entreprises et fermes en sont toujours privées.

«On s’attend à un branchement progressif sur une période de quatre ans. Les propriétaires des derniers établissements visés par le déploiement vont vraisemblablement attendre un an, soit la date d’échéance de leur contrat de service, avant de se raccorder», ajoute M. Bonvouloir.

 

OPÉRATION FIBRES OPTIQUES

. Opération fibres optiques

. Création d’un réseau de 1 400 km

. Premières installations à l’automne 2018

. Date limite du déploiement: le 31 mars 2021

. 8 000 résidences, entreprises et fermes à desservir

. Projet de 27,6 M$ (Québec 12,4 M$, Ottawa 8,1 M$, IHR Télécom 7,6 M$)

. IHR Télécom, un OBNL, maître d’œuvre dans ce dossier, existe depuis janvier 2008 et dessert la MRC du Haut-Richelieu en Wi-Fi (40 % des clients) et en fibres optiques (60 % des clients)