Pierre Caron, le nouvel homme de confiance du Fonds Farnham-Rainville

Pierre Caron, le nouvel homme de confiance du Fonds Farnham-Rainville

Le maire Patrick Melchior est entouré de Serge Seney, président du Fonds de développement Farnham-Rainville, et du nouveau directeur du développement, Pierre Caron.

Crédit photo : Photo: L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert

ÉCONOMIE. La Ville de Farnham et le Fonds de développement Farnham-Rainville misent sur l’expertise de Pierre Caron pour stimuler l’économie locale et attirer de nouvelles entreprises.

«Le conseil estime que la Municipalité doit miser plus que jamais sur le Fonds de développement Farnham-Rainville comme levier économique. La nomination de Pierre Caron au poste de directeur du développement va précisément dans ce sens», signale le maire Patrick Melchior.

Le président du Fonds, Serge Seney, laisse entendre que l’arrivée de M. Caron devrait permettre de donner un second souffle à cette corporation sans but lucratif qui s’efforce de stimuler l’économie locale en mettant des locaux et diverses autres facilités à la disposition des développeurs.

«Le Fonds s’est fait plus discret ces dernières années, mais la volonté de changement est bien réelle», affirme M. Seney, qui siège au conseil d’administration de cette corporation depuis une vingtaine d’années.

Un beau défi

Fort de ses 40 années d’expérience dans l’immobilier, Pierre Caron accepte avec enthousiasme le nouveau défi qui s’offre à lui.

«Le développement, ça ne se fait pas tout seul. Ça prend des contacts et de la patience. Quand on met une graine en terre, ça ne sert à rien de précipiter les choses. Il faut lui donner le temps au plant de pousser et de se développer», explique-t-il.

Le courtier immobilier entend poursuivre sa carrière dans l’immobilier tout en aidant Farnham à attirer de nouveaux investisseurs et à se démarquer des centres d’affaires concurrents.

«Je porte désormais deux chapeaux, mais je suis assez grand pour faire la distinction entre l’un et l’autre», ajoute-t-il.

En poste depuis une semaine, M. Caron s’occupera notamment de la gestion, la mise à jour et le renouvellement des baux de location des cinq bâtisses industrielles appartenant au Fonds de développement Farnham-Rainville.

La Municipalité s’est engagée à défrayer une partie du salaire du nouveau directeur du développement jusqu’à concurrence de 25 000 $ par année.

Feuille de route

Pierre Caron habite Saint-Georges-de-Clarenceville et skie à Sutton depuis 1964. Il a notamment été associé de près à la famille Boulanger dans le projet de condotels Val-Sutton.

«Au cours des dernières années, j’ai collaboré à la réalisation de plusieurs projets de condos résidentiels à Saint-Jean-sur-Richelieu. J’ai par ailleurs contribué à la vente de nombreuses bâtisses industrielles dans cette même localité», précise-t-il.

On lui doit également la vente des terrains de la succession d’Isidore Barabé à Farnham.

«M. Caron va travailler avec nous sur une base contractuelle, tout en continuant à agir comme courtier immobilier à l’extérieur du territoire de Farnham», indique François Giasson, directeur général de la Ville de Farnham et membre observateur du conseil d’administration du Fonds.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar