Les flammes ravagent un garage commercial de Farnham

Les flammes ravagent un garage commercial de Farnham

Le garage commercial était en flammes à l’arrivée des pompiers.

Crédit photo : Gracieuseté - Marc Robitaille

SINISTRE. Un incendie a complètement détruit un petit garage commercial de la rue Saint-Joseph, hier soir, à Farnham. Les pertes s’élèveraient à près de 80 000 $.

Le service de sécurité incendie de Farnham a reçu un appel d’urgence à 18h36 et 23 membres de la brigade se sont présentés sur place pour combattre l’élément destructeur. Cinq pompiers d’Ange-Gardien sont également venus leur prêter main-forte.

«À notre arrivée, nous étions déjà en présence d’un embrasement généralisé. Nous avons opté pour une stratégie offensive/ défensive en prenant soin de protéger l’immeuble de Meunier Électrique et les autres bâtiments voisins», signale le directeur du service, Mario Nareau.

Les pompiers ont quitté les lieux vers 22h, au terme d’une intervention de trois heures et demie. Aucun des secouristes n’a été blessé ou incommodé par la fumée.

Réaction chimique

L’immeuble incendié abritait l’entrepôt d’une entreprise spécialisée dans l’installation de piscines résidentielles.

L’enquête du service de sécurité incendie a permis d’établir que les occupants ont aspergé d’eau du chlore en granules qui avait été renversé sur le sol.

«Cette intervention a produit du chlorure d’hydrogène, une matière très inflammable. La réaction chimique s’est produite cinq heures après le contact du chlore et de l’eau», explique le chef des pompiers.

Selon ce dernier, il s’agirait du premier incendie du genre à survenir dans les limites de Farnham.

«Il est important de s’assurer que le chlore soit bien entreposé, à l’écart des autres produits et des sources d’eau», prend soin de rappeler M. Nareau.