Jean Giguère enregistre un plaidoyer de non-culpabilité

Jean Giguère enregistre un plaidoyer de non-culpabilité

Le promoteur du Festival de compétitions westerns de Saint-Brigide-d’Iberville

JUSTICE. Le promoteur du Festival de compétitions westerns de Saint-Brigide-d’Iberville, Jean Giguère, a plaidé non coupable, la semaine dernière au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, à des accusations de menaces et de voies de fait simples.

Les infractions reprochées à l’accusé se seraient produites le ou vers le 5 juillet dernier lors d’une visite de la conseillère municipale Carole Laroche au stade de rodéo de Sainte-Brigide.

La cause a été reportée au 6 novembre prochain.