La région de Bedford à l’écoute de ses aînés

La région de Bedford à l’écoute de ses aînés

Le regroupement MADA veut en savoir un peu plus sur les besoins

OPINION. Les huit municipalités de la région de Bedford invitent les aînés à faire connaître leurs besoins, attentes et préoccupations dans le cadre d’un sondage supervisé par le regroupement Municipalité amie des aînés (MADA).

«Quatre thématiques sont particulièrement ciblées: l’habitation, l’entraide et les relations intergénérationnelles, le travail ou la retraite de même que la santé», précise Johanne Boisvert, chargée de projet pour MADA.

Les gens peuvent se procurer une copie du sondage aux bureaux des municipalités et dans les bibliothèques de la région.  Il est aussi possible de répondre au sondage par internet en cliquant sur le lien https://fr.surveymonkey.com/r/QPPLWRB en français ou https://fr.surveymonkey.com/r/QZ7NXBG  en anglais.  Les sondages seront disponibles jusqu’au 20 octobre autant dans les endroits identifiés ci-dessus que sur internet.

«Une quinzaine de groupes d’aînés seront également rencontrés et consultés», signale Mme Boisvert.

Mise à jour

La présente démarche de mise à jour du regroupement Municipalité Amie Des Aînés (MADA) veut donner suite à une première politique adoptée en 2014.  Les municipalités de Bedford, Canton de Bedford, Notre-Dame de Stanbridge, Pike River, Saint-Armand, Saint-Ignace de Stanbridge, Stanbridge East et Stanbridge-Station sont à revoir leurs engagements afin de les poursuivre en s’adaptant aux nouveaux besoins.

Un comité de vingt personnes, composé de conseillers municipaux des huit municipalités de la région de Bedford et de représentants de divers organismes ou associations à but non lucratif, travaille déjà depuis quelques mois sur la mise à jour du plan d’action MADA. Leurs travaux se poursuivront jusqu’à l’automne 2018. Un nouveau plan d’action, étalé sur les trois prochaines années, sera adopté l’automne prochain par les huit conseils municipaux de la région.

Cette démarche est soutenue financièrement par le Secrétariat des aînés du gouvernement du Québec.