Bedfordois retrouvé mort dans une rivière: un suicide selon un coroner

Bedfordois retrouvé mort dans une rivière: un suicide selon un coroner

DISPARITION. Porté disparu depuis le 6 mai 2013 et retrouvé six jours plus tard dans une rivière, le Bedfordois Jules Tougas aurait mis délibérément fin à ses jours, indique le coroner chargé de faire la lumière sur ce décès.

Jules Tougas, 54 ans, avait été vu pour la dernière fois le 6 mai 2013, au moment où il quittait sa résidence. Quelques jours auparavant, il avait été conduit à l’hôpital pour avoir tenu des propos suicidaires. Il avait toutefois obtenu son congé dès le lendemain, soit le 3 mai, lit-on dans le rapport du coroner Jacques Robinson, rendu public la semaine dernière.

Il avait ensuite emménagé à la Résidence Lambert, un centre pour personnes âgées. Sa disparition laissait craindre le pire à ses proches. Après de nombreuses journées de recherche, ce sont des plaisanciers, le 12 mai dernier, en navigant sur la rivière aux Brochets à Pike River qui ont fait la macabre découverte.

«Les gens naviguaient sur la rivière lorsqu’ils ont aperçu un objet. En s’approchant, ils ont constaté qu’il s’agissait d’un véhicule submergé. Ils ont contacté les policiers», expliquait, à l’époque, la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

Selon le rapport du coroner, le véhicule était immergé dans un pied d’eau. Avec l’aide des plongeurs, les services d’urgence ont extirpé la voiture dans laquelle se trouvait le cadavre d’un homme, celui de Jules Tougas. Son corps ne portait aucune lésion qui pourrait expliquer sa mort.

«Le décès est attribuable à une noyade avec séjour prolongé dans l’eau», précise le coroner Jacques Robinson. Ce dernier conclut à un suicide. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires