Mariève Fournier chante devant les siens

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Mariève Fournier chante devant les siens
Le Carrefour culturel de Farnham a fait appel à l’ensemble vocal Tiens! Tiens! Tiens! pour la première partie du récital Charmes celtes des sœurs Isabeau et Mélisande Corriveau.

La Farnhamienne Mariève Fournier présente un mini-concert, le vendredi 13 décembre dès 20 heures à l’église anglicane St.James, avec l’ensemble vocal Tiens! Tiens! Tiens!

«Tous les membres de cet ensemble vocal sont passés par le département de musique du cégep de Sherbrooke, où j’ai moi-même complété mes études collégiales. Le nom du groupe est emprunté à une pièce que l’ensemble interprétait à ses débuts», signale Mme Fournier.

Les membres du groupe Tiens! Tiens! Tiens! se réunissent à Sherbrooke, deux fois par mois, pour une pratique. Ils donnent par ailleurs quatre concerts par année, soit deux à Noël et deux au printemps, sous la direction du chef de chœur Chantal Boulanger.

«Notre prestation du 13 décembre dure une trentaine de minutes et est présentée en première partie du récital Charmes celtes des sœurs Isabeau et Mélisande Corriveau», précise Mme Fournier.

À cette occasion, l’ensemble sherbrookois interprétera des duos et chants à quatre voix puisés dans les répertoires populaire et classique d’ici et d’ailleurs (France, Angleterre, etc.). Il offrira également au public des extraits du cantique Le Magnificat, d’Antonio Vivaldi.

Tiens! Tiens! Tiens! présente la version intégrale de ce concert de Noël le lendemain à Sherbrooke.

On peut se procurer des billets pour le concert du 13 décembre à l’hôtel de ville de Farnham, au SuperClub Vidéotron et par téléphone durant les heures d’ouverture des bureaux de la municipalité (293-3178, poste 313). Pour information: www.carrefoursculturels.com .

Famille de musiciens

Mariève Fournier est bien connue des Farnhamiens et n’a plus vraiment besoin de présentation.

Cette dernière est issue d’une famille de musiciens et a notamment appris le piano et le cor français durant sa jeunesse. Elle a par la suite donné des cours de chant aux enfants et adolescents de quatre à seize ans pendant quelques années à l’invitation du Service des loisirs et de la culture de Farnham.

«Mes parents enseignent la musique depuis nombre d’années. Ma mère au primaire et mon père au secondaire», résume la principale intéressée.

Comme bien d’autres, Marie-Ève Fournier a suivi les traces de ses parents et travaille comme enseignante dans le réseau scolaire. Elle bénéficie actuellement d’un congé de maternité d’un an.

La jeune femme siège par ailleurs depuis quelques années au conseil d’administration du Carrefour culturel de Farnham.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires