Un motocycliste grièvement blessé à Farnham

Un motocycliste grièvement blessé à Farnham
C'est à cet endroit que l'accident impliquant une voiture et une moto est survenu. 

Un motocycliste d’une cinquantaine d’années a subi de multiples fractures, en fin d’après-midi, mardi, lorsqu’il a été percuté de plein fouet par une voiture sur la rue Principale Ouest à Farnham

«Une voiture circulait en direction ouest sur la rue Principale et le conducteur a voulu tourner à gauche sur la route 104, mais il n’aurait pas cédé le passage à la motocyclette qui venait en sens inverse», explique la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

L’impact entre les deux véhicules, qui s’est produit vers 15h30, n’a pu être évité. Le motocycliste, un homme d’une cinquantaine d’années de Farnham, a subi de multiples fractures. Il pourrait conserver des lésions permanentes. «Les médecins disent qu’il est dans un état critique, mais stable», précise la sergente Bilodeau. Il a été transféré au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Le conducteur d’une quarantaine d’années n’a pas été blessé. «Il a été rencontré par les policiers. Des témoins ont aussi été rencontrés», ajoute la policière.

Un enquêteur spécialisé en scène d’accident a été dépêché sur les lieux afin d’expertiser la scène et d’établir la chronologie exacte de l’accident. «La route n’a pas été complètement fermée. Ça circulait par déviation. C’est maintenant rouvert, mais au courant de la nuit, une autre déviation est prévue afin de permettre aux policiers de terminer les expertises», poursuit la porte-parole.

Au moment d’écrire ces lignes, aucune accusation criminelle n’était envisagée contre le conducteur. Il s’expose toutefois à des contraventions, notamment pour ne pas avoir cédé le passage à un véhicule qui circulait en sens inverse, ce qui contrevient à l’article 350 du Code de la sécurité routière.  Ce dernier stipule que «le conducteur d’un véhicule routier ou d’une bicyclette qui s’apprête à effectuer un virage à gauche doit céder le passage à tout véhicule qui circule en sens inverse et qui se trouve à une distance telle qu’il y aurait danger à effectuer cette manoeuvre».

Outre le non-respect de cette réglementation, l’inattention du conducteur pourrait expliquer la collision. «C’est l’une des hypothèses priorisées», conclut la sergente Bilodeau.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires