Une écolière frôle la mort à Farnham

Une écolière frôle la mort à Farnham

L’attente quotidienne de l’autobus scolaire a pratiquement viré au drame pour une fillette de Farnham lorsqu’elle est passée très près de se faire frapper par un conducteur téméraire. Si elle a réussi à se tasser à la dernière seconde

L’attente quotidienne de l’autobus scolaire a pratiquement viré au drame pour une fillette de Farnham lorsqu’elle est passée très près de se faire frapper par un conducteur téméraire. Si elle a réussi à se tasser à la dernière seconde, sa boîte à lunch n’a pas eu la même chance.

La jeune écolière de 13 ans patientait à l’angle des rues Barcelone et Audette, à Farnham, lorsqu’elle a vu un véhicule foncer droit vers elle, vers 7h10, le 11 septembre dernier. «Elle a eu le temps de l’esquiver. Le conducteur est passé près d’elle et a embouti sa boîte à lunch», explique l’agente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

Après ces événements marquants, la jeune fille a pris l’autobus avant d’arriver à l’école en pleure. C’est à ce moment que la Sûreté du Québec a été contactée. «Les policiers ont fait des recherches et ont réussi à retracer le conducteur du véhicule», poursuit l’agent Guindon.

Le jeune homme de 21 ans, de Farnham, s’est vu remettre, le 18 septembre dernier, un constat d’infraction de 1 260$ assorti de quatre points d’inaptitude. «La policière a jugé qu’il y avait eu un écart marqué pour la sécurité de la jeune fille. C’est pour ça qu’elle a émis un constat en vertu de l’article 327 du Code de la sécurité routière qui interdit de mettre en péril la sécurité d’une personne ou d’un bien», conclut la porte-parole.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires