Chèques de la CAQ: une mesure mal ciblée, maintient l’opposition

Caroline Plante, La Presse Canadienne
Chèques de la CAQ: une mesure mal ciblée, maintient l’opposition

QUÉBEC — L’envoi massif de chèques de 400 $ à 600 $ est une mesure «mal ciblée», maintient la co-porte-parole de Québec solidaire (QS), Manon Massé. 

Elle déplore que des milliers de Québécois bien nantis — dont plusieurs députés — reçoivent en ce moment de l’aide du gouvernement.

Cette mesure rate la cible, s’est indignée mardi Mme Massé lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale. 

«J’aimerais mieux qu’on mette cet argent-là pour s’assurer que les personnes itinérantes aillent le nécessaire pour pouvoir dormir dans un endroit chauffé (…) cet hiver», a-t-elle déclaré.

Plusieurs députés de QS, ainsi que la députée libérale de Mont-Royal—Outremont, Michelle Setlakwe, ont déjà annoncé qu’ils feraient don de leur chèque à des organismes de bienfaisance. 

«Comme au printemps, je remettrai l’argent à MultiCaf qui aide les plus vulnérables dans ma circonscription», a gazouillé Mme Setlakwe. 

«Est-ce si compliqué de tenir compte du revenu familial? C’est franchement choquant de voir le gouvernement manquer la cible», a-t-elle ajouté.

Le chef intérimaire du Parti libéral, Marc Tanguay, a salué le geste posé par sa collègue. 

«Je pense que les députés de l’Assemblée nationale n’ont pas besoin d’avoir un chèque de 400 $, 500 $, 600 $. Clairement. Et j’aurais aimé mieux qu’on en donne plus à ceux qui gagnent moins», a-t-il affirmé.

M. Tanguay a précisé qu’il n’y avait pas de mot d’ordre au sein de l’aile parlementaire libérale; les élus de sa formation politique pourront dépenser l’argent comme bon leur semble. 

Pour Joël Arseneau, du Parti québécois (PQ), envoyer une aide gouvernementale à quelqu’un qui gagne près de 100 000 $ par année, «c’est carrément un gaspillage de fonds publics».

«On a toujours dit que, dans une période d’inflation, c’était les personnes les plus vulnérables, les familles à faible revenu, qui devaient être ciblées dans une aide gouvernementale.

«Le geste du gouvernement est sans bon sens quand on considère qu’il y a des gens qui doivent aller à la banque alimentaire pour se nourrir, pour nourrir leur famille, qui vivent avec un salaire de misère», a-t-il déploré.

Son chef, Paul St-Pierre Plamondon, a renchéri en disant que de «distribuer des chèques à (…) des gens qui n’en ont absolument pas besoin» n’est pas une «bonne politique publique».

«Il faut soutenir les organismes communautaires puis les efforts au niveau des banques alimentaires pour que toutes les familles aient à manger», a-t-il affirmé. 

Les députés québécois reçoivent un salaire de base de 95 704 $. Ceux qui occupent d’autres fonctions parlementaires en plus de leur rôle de député ont droit à une indemnité additionnelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires