Isabelle Charest reste aux Sports, perd la Condition féminine

Par Xavier Demers
Isabelle Charest reste aux Sports, perd la Condition féminine
La députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest (Photo : Journal L'Avenir & Des Rivières - Xavier Demers))

POLITIQUE. La députée provinciale de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, fraîchement réélue, garde la responsabilité des sports et des loisirs, mais doit délaisser le ministère de la Condition féminine. L’assermentation des ministres s’est tenue cet après-midi à l’Assemblée nationale.

Mme Charest, qui était auparavant déléguée à l’Éducation, devient officiellement ministre responsable du Sport, des Loisirs et du Plein air. La députée avait obtenu la Condition féminine en cours de mandat.

C’est la nouvelle députée de Chutes-de-la-Chaudière, l’ancienne journaliste Martine Biron, qui hérite de la Condition féminine, en plus d’avoir la responsabilité du ministère des Relations internationales.

Le député de Granby, François Bonnardel, conserve la responsabilité de la région de l’Estrie, mais cède le ministère des Transports à la vice-première ministre Geneviève Guilbault, et se retrouve aujourd’hui aux commandes de la Sécurité publique.

Parmi les changements importants, le nouveau député de Lévis, et ancien ministre péquiste, Bernard Drainville est nommé au ministère de l’Éducation, en remplacement de Jean-François Roberge, muté à la Langue française, aux Relations canadiennes et à la Francophonie.

De leur côté, Eric Girard (Finances), Christian Dubé (Santé), Simon Jolin-Barrette (Justice) et Pierre Fitzgibbon (Économie) conservent leurs fonctions principales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires