4 finitions à utiliser pour le plancher

Ah, la maison! Qu’elle soit plus récente ou arbore avec magnificence le poids des années, il n’en demeure pas moins une véritable façon d’exprimer notre personnalité et de faire honneur au style de la bâtisse. C’est pourquoi il devient pertinent pour quiconque souhaite changer l’allure de son chez-soi de commencer par s’attaquer au revêtement de sol, par le moyen d’une finition de plancher! Mais de quoi s’agit-il?  

 

Qu’est-ce qu’une finition de plancher?

 

On décrit le sablage de plancher comme étant une façon de recommencer à neuf, sans enlever le revêtement. En réalité, en sablant le bois présent sur le sol, toutes les imperfections et rayures autrefois présentes ne sont désormais plus que du passé. Eh bien, on pourrait dire que la finition de plancher, c’est comme la cerise sur un sundae. En effet, cette opération permet de raviver l’éclat du plancher en lui conférant une jolie brillance et un aspect naturel fort charmant. Toutefois, nombreuses sont les personnes se retenant de procéder à l’une ou l’autre des possibles méthodes de finition du sol, que ce soit en raison de craintes associées à l’odeur créée, ou encore concernant le coût de tels travaux finaux. Or, il ne faudrait rien empêcher de nous laisser profiter de cette formidable façon de redynamiser le décor!

 

Finition #1 : La cire

 

On utilise surtout la cire en tant que finition de plancher dans les maisons anciennes au cachet historique. Étant donné sa composition, elle sèche très rapidement et n’émet que très peu de composés organiques volatils (COV). Or, le malheureux coup de grâce se situe au niveau de l’entretien que la cire requiert, elle qui jaunit assez rapidement. D’ailleurs, des marques blanches peuvent apparaître sur le plancher ciré s’il est exposé à de l’eau.

 

Finition #2 : Le polyuréthane à base d’huile

 

Résistant à l’humidité, aisé à entretenir, très abordable… Vraiment, la finition de polyuréthane à base d’huile ne manque pas de qualificatifs! Là où le bât blesse, toutefois, c’est que lors de son application, il libère beaucoup de COV et une odeur fort désagréable se fait sentir. Ce faisant, 10 heures d’attente entre les couches (jusqu’à 3 couches peuvent être requises) sont nécessaires pour lui permettre de sécher convenablement.

 

Finition #3 : L’uréthane séchant à l’humidité

 

Cette finition de plancher offre assurément la meilleure durabilité sur le marché. Son application est toutefois assez capricieuse, parce que le bon taux d’humidité lors de son installation doit être atteint pour que ses bienfaits se fassent ressentir des années durant. Par conséquent, si l’air est trop sec, l’uréthane aura de la difficulté à sécher. À l’inverse, si l’air ambiant est trop humide, il séchera avant d’être appliqué…

 

Finition #4 : L’huile à plancher

 

Pour redonner vie au bois et lui conférer une teinte naturelle de toute beauté, l’huile à plancher n’a pas son égal! Aussi, pour profiter de son éclat pendant longtemps, il faudra veiller à appliquer une couche d’huile tous les deux ans. 

 

Bref, avant de procéder à une quelconque application de finition de plancher, il serait hautement pertinent de faire confiance à l’expertise d’une entreprise œuvrant dans le domaine. Le personnel qualifié pourra nous conseiller l’apprêt approprié pour le plancher, en plus de nous prodiguer de sages conseils d’entretien. N’est-ce point le meilleur des mondes!