La Croatie a pris note des commentaires de Herdman après le match du Canada au Qatar

Neil Davidson, La Presse Canadienne
La Croatie a pris note des commentaires de Herdman après le match du Canada au Qatar

DOHA, Qatar — John Herdman a de toute évidence jeté de l’huile sur le feu à l’approche du match entre le Canada et la Croatie dimanche à la Coupe du monde de soccer au Qatar.

Quelques minutes après la défaite de 1-0 encaissée mercredi contre la Belgique — un match qu’a dominé le Canada (no 41), sans toutefois être en mesure de marquer — Herdman a répété le message qu’il a transmis à ses joueurs sur le terrain. 

«Je leur ai dit qu’ils sont à leur place, et que nous allons nous retrousser les manches et ‘f******’ la Croatie, a-t-il dit, en souriant, lors de l’entrevue officielle d’après-match sur le terrain. C’est aussi simple que ça.»

Une défaite contre la Croatie, 12e au monde, éliminerait du même coup le Canada du tournoi. 

Questionné au sujet des commentaires de Herdman, l’entraîneur-chef de la Croatie Zlatko Dalic a mentionné que tout le monde a sa façon de communiquer. 

«Je ne suis pas certain que ce soit bien de dire ça, mais c’est son droit, a-t-il ajouté par l’entremise d’un interprète. Je crois que nous devrons démontrer sur le terrain que nous sommes les meilleurs.»

Jeudi, un journaliste croate a interrogé Herdman au sujet de ses commentaires. 

«Avez-vous vraiment dit après le match d’hier que vous alliez ‘f******’ la Croatie? Et si c’est le cas, n’est-ce pas prendre à la légère… la Croatie, qui fut finaliste de la dernière Coupe du monde?», a-t-il demandé. 

Herdman, loin de vouloir se rétracter, a plutôt choisi de reformuler son message.  

«C’est une bonne question, a-t-il répondu. Ouais, j’ai dit ça. On dit des choses quand on est dans le feu de l’action, dans l’espoir d’inspirer ton équipe en caucus. Et quand on vous demande ce que vous avez dit pendant le caucus, ouais, c’est ce que j’ai dit.

«Je ne m’adressais pas directement au peuple croate ou à leur équipe nationale. Je sais très bien où ils se trouvent sur l’échiquier mondial. Mais à ce moment-là, je voulais les galvaniser. Tu les as galvanisés — nous n’avons peur de rien, et nous allons tout donner dans ce match.

«Je ne voulais pas manquer de respect envers le peuple croate et son équipe nationale, mais en fin de compte c’est l’approche que nous devons avoir au Canada si nous voulons obtenir les trois points contre l’une des meilleures équipes au monde. Et c’est comme ça qu’on a abordé le match contre la Belgique. Nous n’avons pas le choix. Ça fait partie du ‘Nouveau Canada’», en référence au surnom qu’il a donné à son équipe. 

Ensuite, au sujet de l’équipe croate, Herdman a mentionné que son groupe en milieu de terrain est «l’un des meilleurs au monde», en ajoutant qu’il aura le privilège d’affronter Luka Modric — «l’un des meilleurs milieux de terrain de sa génération», a-t-il évoqué. 

«Et ces hommes (canadiens) ont l’opportunité de se mesurer à lui, ce qui nous stimule», a conclu Herdman. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires