La NFL de retour comme avant à sa troisième saison à l’ère de la COVID-19

Teresa M. Walker, The Associated Press
La NFL de retour comme avant à sa troisième saison à l’ère de la COVID-19

NASHVILLE — Derrick Henry a été aperçu en train de courir avec sa fille sur le terrain après un entraînement. Les joueurs des Packers de Green Bay ont recommencé leur tradition d’emprunter des vélos pour enfant pour se rendre aux entraînements. Les partisans s’entassent à nouveau pour obtenir des autographes de leurs préférés.

Oui, tout semble de retour à la normale à travers la NFL, alors qu’elle se prépare à vivre sa troisième campagne à l’ère de la COVID-19.

Il n’y a plus de tentes pour les tests de dépistage et les masques sont rares. En fait, les protocoles conçus et révisés par la ligue et l’Association des joueurs de la NFL en 2020 et 2021 ont été suspendus en mars dernier.

La NFL semble suivre les consignes des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), qui ont mis fin aux recommandations concernant la distanciation sociale et les quarantaines la semaine dernière alors que 95% des Américains âgés de 16 ans ou plus ont acquis un certain niveau d’immunité grâce à la vaccination ou une infection.

La ligue souhaite toujours que toute personne ayant des symptômes le signale et porte un masque après un contact avec une personne ayant contracté la COVID-19. Un contrôle positif signifie toujours une quarantaine de cinq jours à domicile.

«Je crois que nous sommes toujours concernés par la santé de tout le monde, la nôtre et celle de nos familles», a dit l’entraîneur-chef des Titans du Tennessee, Mike Vrabel, ajoutant qu’après deux ans et demi de pandémie, «j’espère que nous pouvons tourner la page.»

Les plus gros changements sont les plus faciles à constater à travers les camps de la NFL: les partisans sont de retour et à proximité suffisante des joueurs pour leur serrer la main. 

Les joueurs sont contents de revoir les partisans et apprécient leur énergie lors des longues journées monotones de camp.

«C’est grâce aux partisans que la roue continue de tourner», a rappelé le porteur de ballon des Packers Aaron Jones.

Les Packers faisaient partie des équipes qui avaient permis aux partisans d’assister aux entraînements en 2021, mais à distance. De plus, ils ne pouvaient pas interagir avec les joueurs.

Les familles des joueurs, des entraîneurs et des membres du personnel sont aussi de retour.

La fille de Henry, Valentina, 2 ans, a l’âge parfait pour courir avec son père avant l’entraînement. Le double champion de la NFL pour les verges au sol a dit qu’il s’agissait du type de moments dont il va se souvenir longtemps.

«Ce sont des moments précieux, surtout avec vos enfants, parce que le football demande beaucoup de votre temps», a dit Henry. 

La vaccination avait déjà permis un certain relâchement du protocole de 2020, quand les coéquipiers devaient rester à distance et porter un masque sur le terrain à l’entraînement ou lors des matchs. Le centre des Titans Ben Jones a noté que cette mesure avait rendu plus difficile le développement de la cohésion et de la camaraderie entre les joueurs.

«Comme meneur au sein d’une équipe, vous voulez que les gars tissent des liens serrés et que ça ait un impact», a dit Jones.

La distanciation sociale n’est plus obligatoire, tout comme les tests, ce qui permet de sauver un peu de temps le matin.

Aucun match régulier n’a été annulé lors des deux dernières saisons, mais plusieurs ont été déplacés en 2020 et l’ensemble du calendrier préparatoire avait été annulé. Environ 95% des joueurs et près de 100% du personnel des équipes sont vaccinés, a rapporté la ligue.

Les autres circuits professionnels ont également ajusté leurs protocoles.

— Le Baseball majeur a abandonné les tests de dépistage quotidiens pour tous avant la saison 2022 sauf les personnes présentant des symptômes.

— La LNH et son association des joueurs ont publié la mise à jour de leurs protocoles mardi après-midi, encourageant «fortement» la vaccination ou les doses de rappel. Des tests de dépistage seront effectués seulement auprès de personnes ayant des symptômes. Tout comme la NBA et le Baseball majeur, les individus non vaccinés ne pourront pas franchir la frontière canado-américaine. Les joueurs non vaccinés seront passibles de suspension ou de perte de salaire pour avoir raté des «activités d’équipe», mais seulement une poignée de joueurs et entraîneurs adjoints entrent dans cette catégorie dans la LNH.

— La NBA n’a pas encore révélé sa politique complète pour la prochaine saison. Le commissaire Adam Silver a affirmé le mois dernier qu’il s’attendait à ce que la tendance vers le retour à la normale se poursuive. «J’ai appris au cours des deux dernières années et demie qu’il valait mieux ne pas faire de prédictions quand nous parlons de la COVID, mais nous serons prêts, quoi qu’il arrive.»

___

Les journalistes de l’Associated Press Josh Dubow, Tim Reynolds, Stephen Whyno, John Wawrow, Steve Megargee et Jake Seiner ont également contribué à cet article.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires