Un calendrier minceur pour le tournoi de hockey bantam de Bedford

Un calendrier minceur pour le tournoi de hockey bantam de Bedford

Les président et président honoraire du tournoi, Alain Jetté et Allan Arless, sont entourés des directeurs Paul Boulay et Sébastien Audette.

Crédit photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert

SPORT. Trente-trois clubs civils et scolaires rivaliseront d’adresse, du 21 novembre au 2 décembre, dans le cadre de la 43e édition du tournoi provincial de hockey bantam de Bedford.

La compétition réunira un demi-millier de jeunes de 13-14 ans (division bantam et cadette) et de 15 à 17 ans (division juvénile) qui se disputeront la coupe Desjardins, le trophée emblématique du tournoi, et plusieurs honneurs individuels (meilleurs joueurs du match, joueurs les plus utiles de la finale, joueurs les plus persévérants de la finale, etc.).

«Nous avons choisi de présenter trois matchs par soir, au lieu de quatre, durant la semaine. Le premier match de la soirée débute ainsi plus tard (18h au lieu de 17h) et la dernière partie est présentée plus tôt (20h30 au lieu de 21h ou 21h30). Cette décision fait en sorte que le tournoi accueille moins d’équipes, mais avantage les participants qui peuvent jouer à des heures plus normales, de même que les bénévoles qui consacrent déjà beaucoup de temps au tournoi», explique Sébastien Audette, membre du comité organisateur.

Bantam A et B

Les sept équipes de la classe bantam A proviennent de la région immédiate (Bromont, Granby, Rouville, Chambly, Saint-Bruno et Saint-Jean-sur-Richelieu). Les Jets de Bedford-Farnham, dirigés par Marc Dupuis, défendent les honneurs de la région dans cette division. La formation championne de l’édition 2017 – le Husky de Cowansville – ne participe pas au tournoi.

La classe bantam B réunit des équipes en provenance de l’Estrie, de la Montérégie, des Laurentides et de la rive-sud de Montréal. Les Lions de Lakeshore, le Promotuel de Windsor et les Maraudeurs de Mascouche sont de retour après plusieurs années d’absence. Les Éperviers de Saint-Bruno, vainqueurs de l’édition 2017, tenteront de conserver leur titre aux dépens des Bulls de Bedford-Farnham, dirigés par André Jacques, et des14 autres clubs participants.

Hockey scolaire

Le tournoi de Bedford met également aux prises cinq équipes scolaires de niveau juvénile. Les Titans du Verbe Divin (Granby) et les Gouverneurs de Massey-Vanier (Cowansville) participent notamment à cette compétition, au même titre que les champions de 2017, l’Express du collège Saint-Sacrement (Terrebonne). Les clubs de cette division entreront en action le 29 novembre et se retrouveront en finale le 2 décembre.

Cinq formations scolaires s’affrontent par ailleurs dans la division cadette. Les Titans du Verbe Divin (Granby) et les Gouverneurs de Massey-Vanier (Cowansville) sont de retour pour une troisième année consécutive, mais les Oursons de la polyvalente Marcel-Landry  (Iberville) ne seront pas sur place pour défendre leur titre de l’année dernière. Les matchs de cette division sont présentés du 22 au 25 novembre.

Nombreux bénévoles

Cette compétition sportive peut compter sur un comité organisateur de neuf personnes dirigé par Alain Jetté – impliqué dans les équipes de hockey mineur locales depuis une quinzaine d’années – et sur la collaboration d’une centaine d’autres bénévoles.

Les responsables du tournoi ont remis la jolie somme de 12 000 $, en 2017, à l’Association du hockey mineur de Bedford. Une partie des recettes de cette compétition a également servi à défrayer la moitié des frais de formation des arbitres.

Présidence d’honneur

Allan Arless, qui fête cette année ses 60 ans de carrière dans le monde du hockey, a par ailleurs accepté la présidence d’honneur du tournoi.

Cet ancien gardien de but des Rapides (Maroons) de Lachine a notamment été instructeur pour des équipes junior de Montréal pendant un quart de siècle. Il a également eu la chance d’évoluer au sein de l’équipe des vétérans de la Ligue nationale de hockey (Old Timer) aux côtés de Maurice Richard.

Cet enseignant de formation et photographe professionnel de carrière a fait ses débuts à Bedford en 1975 à titre de responsable de l’école de hockey Pro-Am aux côtés de Marcel Bonin, un ex-joueur des Canadiens de Montréal. Il s’est établi dans cette même localité en 1980 tout en travaillant chez Alpha Vico, à Farnham, jusqu’en 2003.

Impliqué depuis toujours dans le hockey mineur de sa ville d’adoption, M. Arless a dirigé des équipes double lettre pendant dix ans avant d’occuper le poste d’entraîneur de l’équipe junior locale. Ce dernier a étroitement collaboré à la fondation du programme d’option passion hockey de l’école Mgr-Desranleau et à la mise sur pied des programmes de hockey des écoles primaires Butler Elementary et Farnham Elementary.

Un tournoi junior, présenté à Bedford au début de janvier de chaque année, porte aujourd’hui son nom.