Val-des-Cerfs implante son programme d’éducation à la sexualité

Val-des-Cerfs implante son programme d’éducation à la sexualité

Val-des-Cerfs emboîte le pas aux autres commissions scolaires du Québec en offrant un programme d’éducation à la sexualité à tous ses élèves des niveaux primaire et secondaire.

Crédit photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert

ÉDUCATION. À l’issue d’un projet pilote auquel elle a pris part l’an dernier, la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) procède cette année à l’implantation du programme d’éducation à la sexualité dans chacune de ses écoles primaires et secondaires.

L’embauche d’une sexologue, le printemps dernier, travaillant de pair avec la conseillère pédagogique responsable du programme d’éducation à la sexualité, a permis l’élaboration d’une démarche de formation continue pour assurer l’accompagnement du personnel enseignant de Val-des-Cerfs lors du déploiement du nouveau programme.

Dans le but de soutenir l’implantation des apprentissages adaptés au développement psychosexuel des enfants et des adolescents, du personnel cadre et enseignant a déjà bénéficié de formations. La CSVDC offrira par ailleurs aux membres de son personnel, selon leur rythme et leurs besoins, la collaboration des professionnels et des partenaires tout au long de l’année.

Conformément au souhait exprimé par la population et par une vaste majorité d’experts en éducation et en santé publique, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur annonçait l’an dernier, l’implantation obligatoire du programme d’éducation à la sexualité pour tous les élèves du primaire et du secondaire du Québec à partir de l’année scolaire 2018-2019.

Le ministère de l’Éducation estime que ce programme offrira aux enfants et adolescents une vision globale et positive de la sexualité, conforme aux valeurs fondamentales de notre société que sont l’égalité entre les femmes et les hommes, le respect de la diversité, la responsabilité individuelle, l’épanouissement, l’équilibre et le bien-être personnel, le plaisir, la santé ainsi que le respect de l’intégrité physique et psychique.