Tragédie de Lac-Mégantic: retour en cour pour Tom Harding

Tragédie de Lac-Mégantic: retour en cour pour Tom Harding

JUSTICE. Le conducteur de train, Tom Harding, de Farnham, et les autres accusés dans le dossier de la tragédie de Lac-Mégantic sont de retour en cour cet avant-midi.

Selon Radio-Canada Estrie, les procureurs de la poursuite présenteront leur dossier et les éléments de preuve au tribunal. Une procédure en vue de la fixation d’une date pour le début du procès.

Outre les sept accusés, dont le Farnhamien Tom Harding, des accusations ont aussi été déposées contre la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) Canada.

Pétition

Par ailleurs, le Comité de défense de Tom Harding et de Richard Labrie, accusés de négligence criminelle en lien avec les 47 victimes de la tragédie ferroviaire,  a déposé récemment une pétition de plus de 2250 signatures au palais de justice de Sherbrooke, rapporte l’Écho de Frontenac.

Lancée en 2015, la pétition a recueilli plusieurs appuis aux Canada et aux États-Unis.  Selon Karl «Fritz» Edler, un ingénieur de train comptant 35 ans d’expérience et membre du Comité, les accusations à l’endroit de Harding et Labrie devraient être abandonnées. Aux dires de M. Edler, les enquêtes ont démontré que le travail des deux employés de la MMA n’a pas été un facteur déterminant dans cet accident. Les raisons de cette terrible tragédie seraient liées, entre autres, à un mauvais entretien du réseau ferroviaire et à une absence de surveillance des autorités fédérales, a indiqué Karl Edler en entrevue à l’Écho de Frontenac.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des