Une rare défaite pour les Astérix cette saison

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une rare défaite pour les Astérix cette saison
Vendredi

FOOTBALL. À la veille de sauter sur le terrain pour disputer l’ultime match du calendrier, les Astérix de l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand (JJB) chercheront à venger leur dernier échec, un des rares infligés cette saison.  

Le défi s’annonce comme un duel au sommet, alors que les deux équipes de tête s’affronteront. Vendredi, les Astérix et leur bilan de cinq victoires et deux revers visiteront Joséphine-Dandurand (Saint-Jean-sur-Richelieu). Ces derniers demeurent invaincus cette saison. Ils dominent la ligue pour les points accordés (73) et les points marqués (193).

Les Astérix chercheront non seulement à terminer sur une bonne note, mais voudront consolider leur deuxième place.

«On veut jouer les trouble-fêtes, même si St-Jean est assuré de terminer premier. On doit toutefois avoir le souci du détail et s’assurer de bien terminer chaque jeu», mentionne l’entraîneur-chef Ross Lemke.

Vendredi, dans le dernier match local disputé à la maison face à Baie-Saint-François (4-3), ce sont des erreurs à des moments critiques qui ont coulé sa troupe, dans un affrontement qui s’est soldé par la marque de 23-20.

Les Astérix ont été les premiers à s’inscrire au tableau lorsque Thomas Falcon a capté une passe de 25 verges d’Antoine Riberdy. Les locaux ne sont toutefois pas parvenus à réussir la transformation.

Les visiteurs ont rapidement répliqué, se donnant une avance de 7-6 après un quart. Le même scénario s’est reproduit dès les premiers instants du deuxième quart, Farnham reprenant l’ascendant grâce à une poussée offensive couronnée par un touché de Philippe Rodrigue, sur une course de cinq verges. Une autre transformation ratée suivait toutefois; c’était 12-7 pour les Astérix. Valleyfield est une fois de plus revenu de l’arrière, marquant deux touchés et un placement, pour prendre une avance de 23-12.            

Une dernière poussée 

Un touché de Gregory Campbell, à neuf minutes de la fin, sur une course de 20 verges, et une transformation de deux points réussie, qui portaient le score à 23-20, n’auront pas suffi à ramener les Astérix dans le match. Farnham menaçait en zone ennemie en toute fin de partie, mais une mauvaise remise est venue anéantir tous les espoirs de remontée.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des