Guignolée: appel à la générosité des citoyens de la région de Bedford

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Guignolée: appel à la générosité des citoyens de la région de Bedford
Des bénévoles recueilleront des denrées non périssables et des dons en argent, le dimanche 2 décembre à Bedford, Bedford Canton, Pike River et Notre-Dame-de-Stanbridge, dans le cadre de la guignolée. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. Une armée de bénévoles collabore encore cette année à la guignolée du Centre d’action bénévole de Bedford et environs (CABBE).

Les bénévoles passeront de porte en porte, le dimanche 2 décembre dès 13h, à Bedford, Bedford Canton, Pike River et Notre-Dame-de-Stanbridge. À Stanbridge East, la guignolée a lieu quelques jours plus tôt, soit le mardi 27 novembre de 18h à 20h.

«Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles pour la journée du 2 décembre. Les intéressés peuvent venir en équipe ou sur une base individuelle. On les invite à donner leur nom au 450-248-2473», précise Marie-Josée Proteau, porte-parole du comité organisateur.

Les citoyens sont invités à utiliser le sac à victuailles inséré dans le Publi-Sac du 21 novembre pour y déposer leurs dons en argent et denrées non périssables. Les personnes qui prévoient s’absenter le 2 décembre sont invitées à accrocher leur sac à la poignée de porte de leur domicile.

«Les demandes d’Épicerie-partage de Noël sont acceptées jusqu’au 14 décembre inclusivement. Après cette date, aucune demande ne sera considérée», ajoute Mme Proteau.

Les citoyens de Stanbridge Station peuvent déposer des denrées au bureau de poste et les résidants de Saint-Ignace-de-Stanbridge à l’hôtel de ville. Il est également possible de faire des cadeaux pour les familles moins bien nanties au Magasin Korvette de Bedford.

«Les jouets et les vêtements ne sont plus acceptés lors de la guignolée, mais ceux-ci peuvent être offerts au comptoir des Filles d’Isabelle de Bedford», poursuit la porte-parole du CABBE.

La guignolée de 2017 avait permis de rejoindre quelque 116 personnes durant la période des Fêtes. Les surplus de cette collecte de denrées sont venus grossir la banque alimentaire du CABBE et ont permis de venir en aide à des familles durant l’année.

Partager cet article