Commission scolaire du Val-des-Cerfs en bref

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Commission scolaire du Val-des-Cerfs en bref
Le DG adjoint Alain Bachand quitte le monde de l'éducation après 34 ans de service. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

ÉDUCATION. Voici un résumé de la dernière séance du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs qui s’est tenue un peu plus tôt cette semaine.

Départ d’Alain Bachand

Alain Bachand, directeur général adjoint (DGA) à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC), quittera pour la retraite à la fin mai.

Ce dernier œuvre dans le réseau de l’éducation depuis 34 ans et agit comme DGA depuis avril 2017. Au cours de sa carrière, il a également œuvré comme directeur de la polyvalente Jean-Jacques-Bertrand, de l’école secondaire Massey-Vanier et du Centre régional intégré de formation de Granby (formation professionnelle et générale des adultes).

Un comité de sélection a été formé, mardi dernier, afin de pourvoir le poste vacant.

«Le candidat sera choisi à la fin mai», indique le directeur général, Éric Racine.

Autres départs à la retraite

Guy Tardif, directeur du service des technologies de l’information, de l’organisation scolaire et du transport scolaire, prendra également sa retraite le 30 juin prochain. Ce dernier est à l’emploi de la CSVDC depuis 31 ans.

«Le conseil des commissaires souhaite doter ce poste pour le mois de juin», signale le DG de Val-des-Cerfs.

Alexandra Langlois est par ailleurs entrée en fonction le 4 février dernier à titre de coordonnatrice du service des communications. L’ancienne directrice des ressources humaines, Anick Hétu, termine une sabbatique et reprendra du service le 11 mars prochain en qualité de directrice des affaires corporatives. Mme Langlois et Hétu prennent la relève de Paule-Andrée Bouvier, qui cumulait les deux postes depuis son entrée en fonction en mai 2017. Cette dernière a quitté pour la retraite à la fin décembre après 28 ans de service.

Maternelles quatre ans

Val-des-Cerfs a obtenu une autorisation du ministère de l’Éducation pour l’ouverture d’une sixième classe de maternelle pour les enfants de quatre ans.

«Nous devrions être fixés sur son emplacement d’ici le 28 février», indique Éric Racine.

On dénombre actuellement cinq maternelles quatre ans sur le territoire de la CSVDC. Les écoles Saint-Jacques (Farnham), Premier Envol (Bedford), Orée-des-Cantons (Waterloo), L’Assomption (Granby) et Sainte-Cécile (Sainte-Cécile-de-Milton).

«Les classes de maternelle quatre ans peuvent accueillir un maximum de 15 élèves, incluant six élèves issus d’un milieu défavorisé. Cinquante-cinq enfants de notre territoire bénéficient actuellement d’un tel service», ajoute le DG.

Cadres de références

Depuis plus d’un an, les équipes de professionnels des services éducatifs de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) travaillent à la rédaction de référentiels propres à chacune de leurs disciplines.

Ce travail collectif a nécessité l’implication et la concertation de plus d’une centaine de personnes engagées dans la réussite scolaire et éducative des élèves jeunes et adultes de la CSVDC. Des psychologues, des psychoéducateurs, des agents de vie spirituelle et communautaire, des techniciens en prévention en toxicomanie, des bibliothécaires, des enseignants orthopédagogues, des conseillers en orientation scolaire et professionnelle et des orthophonistes ont notamment collaboré à cet effort collectif.

Toiture de l’école Moisson-d’Or

Le conseil des commissaires a accordé un contrat de 313 259 $ à l’entrepreneur Lacasse & Fils maîtres couvreurs, de Cowansville, pour le remplacement de la toiture de l’école primaire Moisson-d’Or, à Saint-Alphonse-de-Granby. Il s’agissait de la plus basse des quatre soumissions conformes reçues par la CSVDC. La réalisation des travaux est prévue pour l’été prochain et devrait être complétée pour la rentrée scolaire 2019-2020.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des