Le NPD trouve ses candidates dans Brome-Missisquoi et Shefford

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Le NPD trouve ses candidates dans Brome-Missisquoi et Shefford
Sur la photo, le chef adjoint au NPD, Alexandre Boulerice, en compagnie des candidates Sylvie Jetté (à gauche) et Raymonde Plamondon (à droite) lors de leur investiture. (Photo : Granby Express-Vincent Lambert)

POLITIQUE. Impliquées dans leur communauté, Sylvie Jetté et Raymonde Plamondon ont jugé qu’il était maintenant temps de faire le saut en politique. Vendredi dernier, lors d’une soirée d’investiture regroupant une quarantaine de personnes au Bière-O-Loo de Waterloo, les deux citoyennes sont devenues respectivement candidates dans Brome-Missisquoi et Shefford pour le NPD.

Depuis longtemps, Sylvie Jetté et Raymonde Plamondon sont membres du NPD et adhèrent aux valeurs du parti politique. Il y a quelques années, les deux citoyennes n’étaient pas prêtent à se présenter en campagne électorale, mais voilà maintenant qu’elles tentent l’aventure.

«Dans ma vie, c’est maintenant un bon moment, a souligné la candidate pour Brome-Missiquoi, Sylvie Jetté, qui est aussi directrice des études en sciences infirmières à l’Université de Sherbrooke. Je trouve ça intéressant malgré le fait qu’il y a eu une baisse [de popularité du parti], ça recommence à monter tranquillement.»

«Je pense que les gens ont tout à gagner à connaître notre nouveau chef [Jagmeet Singh], a-t-elle poursuivi. Ça m’a convaincu que je pouvais plonger avec lui. C’est une bonne personne qui reflète bien les valeurs du NPD. Je vis depuis longtemps les valeurs du NPD et que je veux continuer à les personnifier en tant que députée de Brome-Missisquoi.»

De son côté, Raymonde Plamonde, ancienne mairesse de Saint-Valérien-de-Milton et ancienne présidente de la Fédération des agricultrices du Québec, affirme qu’elle souhaite désormais s’impliquer au fédéral.

«Ça m’avait déjà été proposé, mais j’avais décliné, confirme la candidate dans Shefford. Là, c’est un cheminement qui a du sens. Ça fait longtemps que j’adhère aux valeurs du NPD. C’est quelque chose qui me rejoint. On va travailler avec l’expérience qu’on a acquise à travers nos implications, et ce, pour le bien-être des gens.»

Les candidates de Brome-Missisquoi et de Shefford ont peut-être des champs d’expertise différents, mais elle compte collaborer pour gérer les dossiers touchant leur région.

«Ce que je trouve très intéressant, c’est qu’on a des expertises très différentes, mais on est des comtés voisins, fait remarque Mme Jetté. En ayant fait nos investitures ensemble, c’est un bon signe qu’on va vouloir collaborer comme les autres députés bien sûr.»

Bien que Sylvie Jetté et Raymonde Plamondon viennent tout récemment d’être reconnues comme candidate pour le NPD, leur travail est cependant déjà commencé.

«On va s’approprier les dossiers, assure Sylvie Jetté, qui habite dans Brome-Missisquoi. Dans les prochains mois, on va se promener et aller rencontrer les gens. On veut voir leurs insatisfactions avec le gouvernement actuel. On est en mode écoute. On invite les gens à nous contacter et à nous rencontrer.»

«Des femmes de cœur»

Présent lors de l’investiture des deux candidates, le chef adjoint au NPD, Alexandre Boulerice (Rosemont-La Petite-Patrie), était présent pour leur souhaiter la bienvenue. Ils voient d’ailleurs d’un bon œil leur candidature pour le parti dans la région.

«Je pense qu’on a deux candidates qui sont vraiment exceptionnelles, représentatives de leur milieu, a indiqué M. Boulerice. Elles sont des femmes de cœur, engagées et impliquées. Ça envoie aussi comme message que les gens sont prêts à embarquer avec le NPD et pousser des enjeux qui concernent les gens d’ici. On a des femmes de terrain qui sont prêtes à apporter des solutions.»

Déçue de la façon dont les négociations de l’ALENA et de la gestion de l’offre se sont déroulées, Raymonde Plamondon, qui est voisine du comté de Shefford, reconnaît «qu’il y a peut-être des choses à améliorer de ce côté-là.»

«Je ne suis pas dans le registre de reprocher des choses, a expliqué pour sa part Sylvie Jetté. On nous a déjà fait savoir quelques dossiers intéressants. Le programme comporte des actions concrètes qui vont être intéressantes pour Brome-Missisquoi et toute la population canadienne. Les projets rejoignent les valeurs du NPD et j’espère qu’ils seront mis à profit dans les prochaines années.

Au-delà du parti politique, les candidates souhaitent que les gens considèrent leur candidature parce qu’elles sont «des personnes de cœur qui veulent travailler pour eux et répondre à leur besoin.»

Rappelons que les élections fédérales se dérouleront le 21 octobre prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des