Une classe d’un millier d’étudiants pour le 50e anniversaire de l’école JJB

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Une classe d’un millier d’étudiants pour le 50e anniversaire de l’école JJB
Quelques-uns des 30 étudiants bénévoles qui collaboreront au bon déroulement de la journée. Sur la photo, Andrew Litjens et Xavier Desroches sont entourés de Camille Audette, Émy Beaulieu, Daphney Kaboré, Thomas Normandin, Aryane Bouchard, Maïka Grégoire et Annabelle St-James. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

ÉDUCATION. Un demi-siècle de souvenirs remontera à la surface, le 25 mai prochain à Farnham, à l’occasion des fêtes du 50e anniversaire de l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand (JJB).

Les organisateurs de cette grande journée de retrouvailles se sont réunis, hier soir, pour voir aux derniers préparatifs.

Certains d’entre eux prévoient une assistance de 600 à 700 personnes alors que les plus optimistes s’attendent à en accueillir plus du double. Pas moins de 4400 personnes ayant étudié à JJB ont reçu une invitation personnelle par courriel.

«En date du 14 mai, 512 personnes avaient déjà payé leur inscription, mais j’en connais personnellement 85 autres qui m’ont assuré qu’elles seraient présentes», indique le président du comité organisateur, François Audette.

Comme on s’attend à ce que plusieurs centaines d’anciens étudiants , professeurs et autres membres du personnel s’inscrivent le jour même de l’événement, les préposés à l’accueil leur ont réservé trois tables. La quatrième table servira à l’accueil des personnes déjà inscrites.

Il est encore possible de s’inscrire en ligne en consultant le site www.jjb50.ca , sous la section «Je m’inscris». L’entrée est libre pour les enfants de moins de 12 ans.

Logistique

Le site des célébrations sera accessible de 9h à 17h.

Les participants pourront stationner leur véhicule à l’aréna, au centre d’art et dans les rues situées à proximité du parc Roch Bourbonnais.

«Nous avons également acheminé une demande aux autorités municipales dans l’espoir de pouvoir utiliser une portion de la rue Saint-André – entre Dollard et Couillard – pour le stationnement», précise M. Audette.

Les cases de stationnement généralement réservées aux autobus doivent rester libres afin de permettre aux participants d’assister aux spectacles présentés dans le garage situé du côté sud de l’école.

Six chapiteaux seront par ailleurs installés sur les terrains de la polyvalente, ce vendredi, afin d’accueillir les visiteurs. On parle plus précisément d’un chapiteau pour les VIP et d’un chapiteau pour chacune des cinq décennies d’étudiants (années 1970-79, 1980-89, 1990-99, 2000-09 et 2010-19).

«Des photos d’époque et copies des 50  albums de finissants pourront notamment être consultées sur place», signale le président du comité organisateur.

Expositions, spectacles et compétitions

Une foule d’activités attendent les visiteurs tout au long de la journée.

Les participants pourront notamment assister à une séance de Zumba animée par Joanie Labrecque et à une série de spectacles musicaux mettant en vedette Jean-Philip Pothier, Karl Millette, Liana Adam, Frédéric Quintal, Érika Cadieux-Brais, Justin Béchard, Valérie Gagné, Sébastien Roy et Antoine St-Onge, et le stage band de JJB sous la direction de José St-Onge.

L’aréna sera par ailleurs le théâtre d’une exposition artisanale regroupant une cinquantaine d’artisans (anciens étudiants et exposants de l’extérieur). Les anciens de JJB pourront également prendre part à des compétitions amicales de volleyball.

La journée sera également marquée par des discours de circonstance prononcés par la députée Isabelle Charest, le maire Patrick Melchior et le directeur de l’école, Gaétan Brault. Les cérémonies se poursuivront ensuite avec la présentation des présidents d’honneur (un élève et un membre du personnel par décennie) et les sauts de trois parachutistes de l’école Nouvel Air affublés des drapeaux de Farnham, du Québec et du Canada.

Un immense gâteau d’anniversaire de quatre pieds par huit pieds sur deux étages a également cuisiné pour l’occasion. Ce dessert, préparé par Caroline Rainville, de Saint-Pie, pèse près de 200 livres et peut accommoder un millier de personnes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des