Cent élèves de l’école Butler bénéficient du Club des petits déjeuners

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Cent élèves de l’école Butler bénéficient du Club des petits déjeuners
La responsable du Club des petits déjeuners à l’école Butler, Nicole Fischer. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

ALIMENTATION. Entre 90 et 100 élèves de l’école primaire Butler, soit près de 55 % de la population étudiante de cet établissement, bénéficient des repas offerts par le Club des petits déjeuners.

Le service est offert 150 jours par an, à compter de la fin septembre jusqu’au terme de l’année scolaire. Le déjeuner débute à 7h45 et se termine à 8h10, avant l’entrée en classe.

Les enfants de quatre à treize ans ont droit à un déjeuner complet incluant quiche, omelette, saucisse, gaufre, crêpe, toast, céréales et jus de fruit.

Selon Darleen Ditcham, une ancienne employée de la cafétéria, on est loin du repas de base (lait, toasts, confiture, beurre d’arachide) offert à l’origine aux élèves qui déjeunaient à l’école.

«On demande aux parents une contribution volontaire de 45 $ par an. Le coût du déjeuner équivaut donc à 0,22 $ par jour. Et si une famille n’est pas en mesure de payer ce montant, on n’en fait pas de cas», indique le directeur de l’école, Chris Morgan.

La contribution du Club des petits déjeuners du Québec, de l’école Butler, de l’association de parents et de donateurs privés comble la différence entre le montant facturé aux élèves et le coût réel des aliments.

Le succès de cette formule repose également sur le travail d’une vingtaine de bénévoles qui se relaient, jour après jour, selon leurs disponibilités, pour la préparation et le service du repas.

Aide de la communauté

Implanté en 2013 par Erika Sanborn, un professeur de maternelle, le Club des petits déjeuners de Butler est maintenant supervisé par Nicole Fischer. Mère de deux élèves fréquentant l’école, cette dernière agit également comme présidente du conseil d’établissement en plus de collaborer aux activités de l’association de parents.

«La Légion royale canadienne de Philipsburg, la Loge maçonnique de Stanbridge East, l’organisme Order of the Eastern Star (OES – Maple Leaf) et la Ville de Bedford sont au nombre des principaux donateurs», signale Mme Fischer.

Darleen Ditcham, de OES, précise que cet organisme organise une vente de pâtisseries, deux fois l’an, au profit du Club des petits déjeuners.

«Nous aimons les enfants et les aidons comme nous le pouvons. Ce sont les citoyens de demain», affirme Mme Ditcham.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des