Autre année exceptionnelle pour la construction à Farnham avec des investissements de 27 M$

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Autre année exceptionnelle pour la construction à Farnham avec des investissements de 27 M$
Plusieurs nouvelles constructions ont vu le jour de janvier à septembre dernier sur le territoire de Farnham. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

HABITATION. L’économie de Farnham se porte bien si on se fie aux investissements réalisés durant les trois premiers trimestres de 2019 au chapitre de la construction.

La Ville a émis 74 permis au cours des neuf derniers mois pour des constructions neuves. C’est seulement cinq de moins que pour les quatre trimestres de 2018.

Les statistiques du service de planification et d’aménagement du territoire révèlent que 38 maisons unifamiliales ont été mises en chantier cette année pour des investissements de 8 776 500 $.

La construction de 22 triplex a nécessité des investissements de 8 445 000 $. Onze immeubles multifamiliaux (quatre logements et plus) d’une valeur cumulative de 4 316 000 $ sont également venus grossir le parc immobilier de Farnham durant la même période.

On signale par ailleurs de nombreux travaux de rénovation et d’agrandissement dans le secteur résidentiel alors que la valeur des 176 permis émis par les autorités municipales totalise plus de 2 538 000 $.

Autres secteurs

L’activité a cependant été beaucoup plus modérée dans les autres secteurs. Dans le secteur commercial, on dénombre deux mises en chantier pour des investissements de 180 000 $, mais également une douzaine de projets de rénovation totalisant 1 175 201 $.

Aucune nouvelle usine n’a été érigée au cours des trois derniers trimestres sur le territoire de Farnham et les investissements liés à la rénovation des immeubles industriels dépasse tous juste les 100 000 $.

Plusieurs projets de rénovation et d’agrandissement ont également vu le jour dans le secteur institutionnel avec l’émission de sept permis totalisant 1 444 818 $.

Avec des investissements de 26,9 M$ en neuf mois, Farnham a déjà dépassé les chiffres de 2017 (26,7 M$) et se rapproche du record établi en 2018 (30,7 M$) au chapitre de la construction.

Défis pour la Ville

Le maire Patrick Melchior se réjouit de la situation, mais n’est nullement étonné. Il s’attendait à un autre boom de la construction en 2019.

«À Farnham, le prix des terrains demeure abordable et les maisons déjà construites se vendent encore très bien. La situation géographique de Farnham dans la troisième couronne de Montréal y est évidemment pour quelque chose», indique-t-il.

M. Melchior sent un vent de dynamisme, une effervescence qui, dit-il, ne semblent pas près de s’estomper.

«Notre marché public et nos spectacles en plein air (mardi shows) contribuent à la qualité de vivre des citoyens. Les autorités municipales mettent également tout en œuvre pour répondre aux besoins et attentes de la population. Ce n’est pas un hasard si la Ville a implanté un parc à chiens, installé cinq fontaines d’eau et aménagé un passage piétonnier près du Quartier des Braves. La demande était là et on y a répondu», ajoute-t-il.

Le maire reconnaît cependant que le boom de la construction crée aussi des obligations. La Municipalité doit se surpasser, en faire toujours davantage.

«Il faut maintenir la cadence, continuer à travailler sur nos infrastructures et la vie participative. Pas question de prendre les choses pour acquises!», poursuit-il.

 

TOP 10 DES INVESTISSEMENTS NON RÉSIDENTIELS

. Farnham Ale & Lager : 639 000 $

. Église Saint-Romuald : 575 000 $

. Pharmacie Jean Coutu : 400 000 $

. Société d’habitation du Québec : 346 000 $

. École Saint-Romuald : 296 000 $

. Garderie Le Colibri : 215 000 $

. Magasin Dimensions Sports : 100 000 $

. Garage J.Y.M. Auto : 46 000 $

. Clinique de dentistes Bravo Charrette : 40 000 $

. Lassonde : 28 000 $

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des